BFMTV

Vatican: le pape lance les travaux sur la réforme de l'Eglise

Le pape François lors de son audience générale à Rome le 22 janvier 2014

Le pape François lors de son audience générale à Rome le 22 janvier 2014 - -

Convoqués par le pape François, les cardinaux du monde entier se réunissent à partir de lundi au Vatican pour dix jours de travail. Au menu, le vaste chantier de la réforme de l’Église.

Presqu'un an après son élection, le pape François s'apprête à mettre sur la table le projet le plus délicat, mais aussi le plus attendu, du Vatican: la réforme de l'Eglise. A partir de lundi sont ainsi convoqués à Rome, tous les évêques du monde entier pour dix jours de travail, rapporte Le Figaro. Au programme: réforme de la curie romaine, accueil des divorcés-remariés et finances du Saint-Siège.

Une assemblée qui verra la première promotion sélectionnée par le pape François, avec la nomination de 19 nouveaux cardinaux le samedi 22 février. Selon le quotidien, le pape privilégiera l'Amérique latine et l'Afrique.

Divorcés, curie et finances du Saint-Siège

Alors que le souverain pontife a lancé une enquête de moralité sexuelle dans tous les diocèses, le dossier sur les divorcés-remariés devrait être au coeur des discussions. En effet, le pape avait fait part de son désir de mieux les accueillir au sein de l'Eglise.

De lundi à mercredi, les huit cardinaux - non romains et membres du G8 que le pape a érigé en conseil des cardinaux -, tiennent leur troisième session sur l'état de la réforme en cours de la curie romaine.

Autre point chaud au menu de l'assemblée: les finances du Saint-Siège. Le souverain pontife qui s'est distingué par ses prises de positions sur l'économie, a déjà mis en place des commissions d'études, de contrôles et de réformes, avec en ligne de mire l'IOR, la banque du Vatican, mais aussi l'Apsa, l'organisme qui gère les biens mobiliers et immobiliers de l'Église.

Enfin dernier chantier: la réforme du Synode des évêques. Selon Le Figaro, le pape François voudrait associer plus régulièrement les 4.500 évêques du monde entier aux décisions importantes.

M.G.