BFMTV

Le pape critique la "théorie du genre" qui attaque "la différence"

L'été dernier le Vatican avait publié un texte destiné à aider les enseignants dans les écoles catholiques à contrer "l'idéologie" du genre, qui "nie la différence naturelle entre un homme et une femme", tout en privilégiant dialogue et ouverture.

Le pape François a de nouveau critiqué la "théorie du genre" qui attaque "la différence" et est imposée selon lui par certains Etats comme unique voie culturelle, dans un livre-entretien sorti mardi en Italie.

Cette théorie "veut saper l'humanité dans tous les domaines et dans toutes les déclinaisons éducatives possibles", s'inquiète le souverain pontife, estimant qu'elle est imposée "d'en haut par certains Etats comme seule voie culturelle possible à suivre". 

"Détruire le projet de création (de) Dieu"

François, qui s'exprime brièvement sur ce sujet dans un ouvrage consacré au pape polonais Jean Paul II, stipule que ses remarques ne se référent aucunement aux homosexuels, bienvenus au sein de l'Eglise catholique. "Ma référence est plus large et concerne une dangereuse racine culturelle", dit-il.

Pour François, la théorie du genre "se propose implicitement de vouloir détruire à la racine le projet de création que Dieu a voulu pour chacun de nous: la diversité, la distinction. Faire devenir tout homogène, neutre". "C'est l'attaque contre la différence, contre la création de Dieu, contre l'homme et la femme".

Se défendant de toute "discrimination" envers quiconque, il veut "simplement mettre en garde contre la tentation de tomber dans ce qui a été le projet fou des habitants de Babel" qui dans un épisode biblique voulurent se cantonner à une seule langue et un seul peuple.

"Cette apparente uniformité les a conduits à l'autodestruction parce que c'est un projet idéologique qui ne tient pas compte de la réalité, de la véritable diversité des personnes", ajoute-t-il. "Ce n'est pas l'effacement de la différence qui nous rapprochera, mais c'est l'accueil de l'autre dans sa différence", insiste le pape.

Un discours fréquent au Vatican

En octobre 2016, dans l'avion qui le ramenait d'un voyage dans le Caucase, le pape François avait évoqué un "sournois endoctrinement" des manuels scolaires français influencés par la "théorie du genre". La sortie improvisée et imprécise du souverain pontife, basée sur une anecdote que lui avait raconté un père de famille français, avait suscité une avalanche de critiques en France.

L'été dernier le Vatican avait publié un texte destiné à aider les enseignants dans les écoles catholiques à contrer "l'idéologie" du genre, qui "nie la différence naturelle entre un homme et une femme", tout en privilégiant dialogue et ouverture. Le texte intitulé "Il les créa homme et femme" réaffirme le rôle de la famille composée d'un père et d'une mère.

L.A. avec AFP