BFMTV

Lampedusa: le pape François décrète "une journée de pleurs"

Le pape François lors de son discours au Vatican, jeudi 3 octobre

Le pape François lors de son discours au Vatican, jeudi 3 octobre - -

Le pape François a exprimé son émotion après le naufrage d'une embarcation dans laquelle se trouvaient 450 à 500 personnes, au large de Lampedusa. Au moins 130 personnes auraient trouvé la mort et environ 200 sont portées disparues.

"Aujourd'hui est une journée de pleurs" a lancé le pape François à Assise, dans le centre de l'Italie, en référence à la journée de deuil décrétée en Italie pour la tragédie de Lampedusa. Il dénonce "l'indifférence à l'égard de ceux qui fuient l'esclavage, la faim pour trouver la liberté, et trouvent la mort".

"C'est le mot honte qui me vient à l'esprit. Prions ensemble pour tous ceux qui ont perdu la vie, ces hommes, ces femmes, ces enfants. Unissons nos efforts pour qu'une telle tragédie ne se reproduise pas", avait déclaré la veille, le souverain pontife, depuis le Vatican.

En déplacement sur l'île en juillet, il avait déjà témoigné contre la "mondialisation de l'indifférence" face à des gens qui fuient la guerre et la misère.

"La mondanité, un cancer de la société"

Sa visite à Assise, le jour de la fête du saint patron italien, Saint François d'Assise a une haute valeur symbolique.

Laissant son discours officiel de côté, il a appelé les fidèles à combattre "la mondanité, une lèpre, un cancer de la société, qui tue la personne, qui tue l'Eglise", avant d'ajouter que "le danger de la mondanité est un très grand péril". Ce discours va dans son souhait de dépouillement de l'Eglise.

S. N. avec AFP