BFMTV

Italie: il tue 4 personnes pour un problème de fil à linge

BFMTV

Un litige familial autour d'un fil à linge est à l'origine de la fusillade survenue vendredi à Naples, à l'issue de laquelle quatre personnes ont été tuées et six blessées, ont raconté samedi les médias italiens. L'homme à l'origine des tirs, un infirmier célibataire de 45 ans sans antécédents psychiatriques, s'est rendu aux autorités après son geste et s'est depuis muré dans le silence.

Passionné d'armes et de chasse, au point de posséder un véritable arsenal chez lui, ainsi qu'une licence de tir, selon la police napolitaine, le quadragénaire avait depuis des années des rapports difficiles avec son frère, 52 ans, et sa belle-soeur, 51 ans. Le couple, qui avait deux jeunes enfants, vivait dans le même immeuble que l'auteur des tirs. Les deux appartements avaient un balcon en commun. 

"J'ai fait une boucherie"

C'est à cause d'un fil pour faire sécher le linge étendu sur ce balcon que l'infirmier est entré dans sa fureur meurtrière en plein après-midi, selon les premiers éléments de l'enquête. Il a commencé par tirer avec un fusil à pompe sur son frère, puis sa belle-soeur, avant de poursuivre en visant un lieutenant de police, voisin, qui tentait de l'arrêter, le tuant. 

Puis, l'homme a continué en tirant au hasard depuis son balcon dans la rue, touchant mortellement un passant de 59 ans, et en blessant six autres. Il a ensuite téléphoné à la police en disant: "j'ai fait une boucherie".

Au moins 16 coups de feu ont été tirés durant la fusillade, longue d'une cinquantaine de minutes, a relevé la police napolitaine. Les collègues de travail du meurtrier présumé ont évoqué quelqu'un de très silencieux, d'introverti et de froid mais ne présentant aucun signe de déséquilibres psychiques. La municipalité de Naples a déclaré une journée de deuil samedi et l'inauguration d'une nouvelle station de métro, à laquelle devait participer le Premier ministre Matteo Renzi, a été annulée.

la rédaction avec AFP