BFMTV

Costa Concordia: les restes identifiés

BFMTV

Elle s'appelait Maria Grazia Trecarichi. Elle avait 50 ans. Et elle a péri lors du nauffrage du Costa Concordia, le 13 janvier 2012, comme 31 autres personnes.

Son corps a été retrouvé lors des fouilles menées dans l'épave début octobre, après les opérations de redressement, à proximité de l'île toscane du Giglio. Sa dépouille vient d'être identifié, a annoncé jeudi le procureur de Grosseto.

Trouvés par les pompiers le 8 octobre dernier au niveau du pont 3 du paquebot, ces "restes humains" ont été envoyés à un laboratoire scientifique de la police à Rome pour y être analysés. L'étude de l'ADN a conclu que le cadavre est celui d'une femme. Les proches de Maria Grazia Trecarichi avaient reconnu les bijoux et les affaires personnelles de cette passagère.

Les enquêteurs ne recherchent désormais plus qu'un seul corps, celui d'un serveur indien, Russel Rebello.

Dans la nuit du 13 janvier 2012, le Costa Concordia, qui naviguait trop près de la côte, avait heurté un écueil et s'était échoué sur des rochers à quelques dizaines de mètres du Giglio avec à son bord 4.229 personnes, dont 3.200 touristes. L'ancien commandant du paquebot, le capitaine Francesco Schettino, est poursuivi pour homicides multiples par imprudence, pour abandon de navire et dégâts causés à l'environnement. Son procès, qui a commencé à la mi-juillet devant le tribunal de Grosseto (centre), se poursuivra lundi. Et doit durer encore plusieurs mois avec l'audition de centaines de témoins.

V.D. avec AFP