BFMTV

Grèce: Tsipras annonce sa démission et appelle à des élections

Le Premier ministre Grec, Alexis Tsipras, a annoncé sa démission jeudi soir lors d'une allocution télévisée. Il a également appelé à des élections anticipées. Rappelant que les Grecs étaient "dans une situation sans précédent", Alexis Tsipras a défendu l'accord signé avec les créanciers de la Grèce. "Je n'ai pas eu l'accord que j'espérais", mais cet accord "est le meilleur que nous aurions pu signer", a-t-il plaidé.

Tsipras défend son bilan "positif"

Bien que défendant son bilan, "positif" selon lui, le Premier ministre a opté pour la démission. "Contrairement à ceux qui pensent qui doivent garder leur place, moi, je sens vraiment l’obligation de soumettre mon bilan, mes erreurs et mes succès, à votre jugement", a-t-il expliqué.

"Dans peu de temps je vais me rendre chez le président de la République et présenter ma démission et la démission de mon gouvernement", a indiqué Alexis Tsipras, ajoutant qu'il voulait "soumettre au peuple grec tout ce que j'ai fait (depuis son arrivée au pouvoir le 25 janvier, ndlr), afin qu'il décide de nouveau".

Des élections le 20 septembre?

"Maintenant que la phase difficile (de négociations) est terminée, tandis que certains souhaitaient garder leurs fonctions, je voudrais soumettre à votre jugement" cet accord qui "garantit le financement du pays sur trois ans", grâce à un prêt de 86 milliards d'euros.

Alexis Tsipras, 41 ans, a été contraint de démissionner après avoir perdu sa majorité parlementaire la semaine dernière lors d'un vote au Parlement sur le nouveau plan de sauvetage du pays par l'Europe. Selon les médias grecs, Alexis Tsipras serait favorable à ce que ces élections aient lieu le 20 septembre.

S. C. avec AFP