BFMTV

Trois personnes encornées au premier lâcher de taureaux à Pampelune

Plusieurs personnes ont été blessés par des taureaux lâchés dans la ville de Pampelune, lors du premier jour des fêtes de la San Fermin mercredi, dont une gravement.

Deux Américains et un Britannique ont été encornés et huit autres personnes blessées lors du premier lâcher de taureaux des traditionnelles fêtes de la San Fermin, mercredi à Pampelune, dans le nord de l'Espagne, selon les organisateurs. Le Britannique, âgé de 30 ans, a été encorné entre les jambes, au niveau du périnée. Un homme de 38 ans, a quant à lui reçu un coup de corne au niveau de l'aisselle droite et un deuxième, âgé de 27 ans, a reçu des blessures "légères" selon les médecins. Mais plus grave encore, un homme de 56 ans tombé dans la cohue a été hospitalisé pour une blessure d'envergure, "une fracture du sinus central gauche", a indiqué le service des urgences du complexe hospitalier de Navarre, 

Une course folle au coeur de la ville

Au petit matin, les taureaux de combat d'une demi-tonne s'étaient élancés à travers les rues pavées et sinueuses de la ville, dans une course ayant duré plus de deux minutes. Les animaux ont couru sur 848 mètres, jusqu'aux arènes où ils seront mis à mort lors des corridas programmées dans la journée. 

Une fête majeure pour Pampelune

Les fêtes de la San Fermin attirent des centaines de milliers de personnes à Pampelune, ville d'environ 300.000 habitants. Les Américains sont particulièrement nombreux à faire le déplacement, représentant un quart des touristes étrangers en 2014. Depuis 1911, quinze personnes ont trouvé la mort lors de ces célébrations, qui se répéteront tous les matins jusqu'au 14 juillet.

S.A. avec AFP