BFMTV

Mort d'Isabel Carrasco: les deux suspectes, mère et fille, incarcérées

Isabel Carrasco, ici en mai 2011, a été abattue par balles le 12 mai 2014 à Leon, dans le Nord de l'Espagne.

Isabel Carrasco, ici en mai 2011, a été abattue par balles le 12 mai 2014 à Leon, dans le Nord de l'Espagne. - -

Elles sont "inculpées comme auteurs présumées de la mort d'Isabel Carrasco", la présidente de Leon en Espagne, a précisé le tribunal. La mère a confessé "avoir été l'auteur matériel de l'assassinat" selon la justice espagnole.

La mère et la fille arrêtées lundi à Leon, dans le nord de l'Espagne, après le meurtre d'Isabel Carrasco, présidente de la province, ont été incarcérées jeudi à l'aube, a annoncé le tribunal.

Maria Montserrat Gonzalez Fernandez, 55 ans, et sa fille Montserrat Triana Martinez Gonzalez, 35 ans, ont été placées en détention provisoire à la prison de Villahierro, dans la commune de Mansilla de las Mulas, située dans la même province. Elles sont "inculpées comme auteurs présumées de la mort d'Isabel Carrasco", a précisé le tribunal.

Les confessions de la mère

Une source proche de l'enquête avait indiqué mercredi que la mère avait avoué avoir assassiné la dirigeante conservatrice, après le licenciement de sa fille par le gouvernement de la province de Leon.

"La mère a confessé avoir été l'auteur matériel de l'assassinat et a confessé aussi qu'elle projetait depuis deux ans de commettre un acte de ce type", a affirmé à l'AFP cette source.

Connue pour son fort caractère, Isabel Carrasco, 59 ans, présidente de la province de Leon et chef du Parti populaire (PP, parti au pouvoir) de la ville, a été tuée de plusieurs balles lundi à Leon, alors qu'elle traversait un pont piétonnier.

Ce crime a semé la consternation en Espagne, peu habitué à ce type d'attaques depuis la fin des attentats du groupe armé séparatiste basque ETA qui ont visé notamment des élus dans les années 1990 et au début des années 2000.

Le PP du chef du gouvernement Mariano Rajoy et le parti socialiste, principale formation d'opposition, ont interrompu leur campagne pour les élections européennes et ont rendu hommage à cette élue qui a été inhumée mardi à Leon.