BFMTV

Catalogne: Rajoy assure que "l'Etat de droit va restaurer la légalité"

Le Premier ministre espagnol Mariano Rajoy, le 27 octobre 2017 à Madrid, lors de la session du Sénat.

Le Premier ministre espagnol Mariano Rajoy, le 27 octobre 2017 à Madrid, lors de la session du Sénat. - Oscar del Pozo - AFP

Le parlement catalan a voté ce vendredi un résolution d'indépendance. Une forme de déclaration d'indépendance, près d'un mois après le référendum jugé illégal par Madrid, le 1er octobre. Le chef du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy, a immédiatement réagi sur Twitter. "Je demande la tranquillité à tous les Espagnols", a-t-il lancé. Par ailleurs, restant sur sa ligne, il estime que "l'Etat de droit va restaurer la légalité en Catalogne". 

Pendant ce temps, à Madrid, le Sénat débat de la mise sous tutelle de la Catalogne et de la destitution de ses dirigeants indépendantistes, voulues par le chef du gouvernement. Une mesure inédite en 40 ans de démocratie, aec le vote de l'article 155. Cette suspension de l'autonomie permet à l'Etat central de prendre le contrôle d'une communauté, de son administration et de sa police notamment.

Pendant ce temps, dans les rues de Barcelone, des milliers de militants indépendantistes se massent afin de soutenir le vote du parlement. 

I.V.