BFMTV

Enseignement du genre: le pape dénonce une "colonisation idéologique"

-

- - Filippo Monteforte - AFP

Le Pape François a une nouvelle fois regretté une forme de "colonisation idéologique".

Il avait déjà dénoncé une forme de "colonisation idéologique". Le pape François a réitéré ses propos sur les questions du genre, le 27 juillet dernier alors qu'il était en visite à Cracovie. Il regrette qu'aujourd'hui "on apprenne à l'école à des enfants -à des enfants- que tout le monde peut choisir son sexe", rapporte Le Monde. Pour rappel, il n'existe en France aucune "théorie du genre" enseignée à l'école mais les questions d'égalité hommes-femmes peuvent être évoquées. 

La "destruction de l'homme"

Dans le compte-rendu d'une rencontre avec évêques de Pologne, le pape estime que "nous vivons dans un moment de destruction de l'homme en tant qu'image de Dieu". Il critique des ouvrages fournis par "des personnes et des institutions qui donnent de l'argent" et qui sont à l'origine d'une "colonisation idéologique". Sans préciser de qui il s'agit. 

François reprend des propos déjà lancés devant l'ONU en 2015 où dénonçait "la colonisation idéologique" qui impose aux "peuples" des "modèles de vie anormaux et irresponsables". 

M.L.