BFMTV

Du gaz moutarde datant de la Première Guerre mondiale s'écoule en mer du Nord

Un cimetière de munitions se trouvent près des côtes belges.

Un cimetière de munitions se trouvent près des côtes belges. - DAVID STOCKMAN / BELGA / AFP

Des traces de contamination au gaz moutarde ont été détectées dans un cimetière de munitions de la mer du Nord qui contient 35.000 tonnes de bombes et grenade de la Première guerre mondiale.

Cent ans après la fin de la Première Guerre mondiale, du gaz moutarde a été retrouvé dans le mer du Nord, a rapporté jeudi le quotidien belge Het Laatste Nieuws. Le produit provient d'un cimetière de munitions qui contient près de 35.000 tonnes de bombes et grenades immergées après la fin du conflit.

Des écoulements d'explosifs

Des traces de contaminations ont été relevées dans deux des 23 sites examinés à la fin de l'année dernière, selon le ministre de la Mer du Nord, Philippe De Backer. Le gouverneur de Flandre occidentale, Carl Decaluwé, a appelé à évacuer ce cimetière de munitions.

Début mars, des premières analyses avaient montré des signes d'écoulements d'explosifs, notamment de TNT, dans ce cimetière de munitions situé non loin de la côte, au niveau de la commune de Knokke-Heist, au nord de la Belgique. A l'époque, le conseil supérieur de santé belge avait annoncé une inspection de grande ampleur du site au début du mois de mai.

Benjamin Rieth