BFMTV

Bruxelles: il survit à l'attaque de l'aéroport puis du métro

Un avocat allemand en voyage d’affaires s’est retrouvé sur les lieux des deux attentats de Bruxelles mardi dont il est miraculeusement sorti indemne.

Marc Schreiner est passé à côté de la mort à deux reprises mardi. Cet avocat allemand a encore du mal à réaliser et estime être un miraculé. En voyage d’affaires à Bruxelles mardi, il s’est en effet par deux fois trouvé au mauvais moment, au mauvais endroit.

Mardi matin, il était d'abord à l'aéroport de Zaventem lorsque deux kamikazes se sont fait exploser. "Les bombes venaient tout juste d’exploser. C’était la panique, les gens criaient et couraient dans tous les sens. C’était très choquant, le hall était totalement dévasté", raconte Marc.

"Il y avait de la fumée, des blessés en sang"

L’avocat réussit malgré tout à sortir de l’aéroport indemne. Un taxi le conduit dans le centre-ville de Bruxelles où il a rendez-vous. "J’ai commencé à recevoir des appels, des proches des collègues qui me disaient ‘fais attention à toi’. Moi je leur répondais oui, tout va bien, je suis à l’abri, je suis en ville", raconte Marc.

Coïncidence improbable, l'avocat se fait déposer devant la station de métro de Maelbeek. Il sort à peine du taxi quand survient une nouvelle détonation.

"J’étais le premier à arriver sur place. J’ai allumé la lampe de mon téléphone et je suis descendu pour aider les gens à sortir. C’était horrible, il y avait de la fumée, des blessés en sang ou brûlés", se souvient-il.

Sain et sauf, Marc Schreiner a pu rentrer à Berlin le lendemain. Mais choqué, ce survivant n’arrive pas à oublier ces images. Il lui faudra du temps, dit-il pour tourner la page.

C. B avec Antoine Heulard