BFMTV

Belgique: la "fille naturelle" du roi Albert II veut une reconnaissance devant la justice

BFMTV

Delphine Boël, "fille naturelle" présumée du roi des Belges Albert II, réclame devant la justice belge d'être reconnue comme le quatrième enfant du souverain de 79 ans, a indiqué lundi le Palais royal.

L'artiste plasticienne de 45 ans a cité à comparaître devant le tribunal de première instance de Bruxelles Albert II, le prince héritier Philippe, 53 ans, et la princesse Astrid, 51 ans, a expliqué le porte-parole du Palais, Bruno Nève de Mévergnies.

"On peut deviner l'objet de cette démarche", a ajouté le porte-parole, expliquant que le Palais "ne se prononçait pas" sur une action "relevant de la vie privée" de la famille royale et étant, en outre, "dans les mains de la justice".

La chaîne de télévision publique RTBF a révélé lundi que Delphine Boël, dont la ressemblance physique avec Albert II est frappante, avait saisi la justice pour faire établir, grâce à un test ADN, son lien de parenté avec le prince héritier Philippe, et donc indirectement avec le roi.

Une audience est prévue au tribunal de Bruxelles le 25 juin, selon l'agence de presse belge Belga.