BFMTV

A Londres, des paiements sans contact pour les musiciens de rue

Andrew Thornes se produit dans le métro de Londres, en mai 2003

Andrew Thornes se produit dans le métro de Londres, en mai 2003 - NICOLAS ASFOURI / AFP

Afin de s'adapter aux nouveaux modes de paiement et de soutenir l'émergence de nouveaux talents, le maire de Londres a inauguré ce dimanche le lancement du paiement sans contact pour les artistes de rue.

La ville de Londres a commencé à introduire un système de paiement sans contact pour rémunérer les musiciens des rues, a annoncé dimanche le maire de la capitale britannique Sadiq Khan, une initiative présentée comme une première mondiale. "Désormais, davantage de Londoniens pourront marquer leur soutien aux brillants et talentueux artistes de rue de la capitale", a déclaré le maire de la capitale britannique à l'occasion du lancement du programme, en partenariat avec l'entreprise suédoise iZettle.

"Pour que Londres conserve son statut de capitale mondiale de la musique, il est d'une importance vitale que nous soutenions les stars de demain", a-t-il ajouté, rappelant que la capitale avait vu émerger des artistes comme Adele, Stormzy ou Dua Lipa.

"Notre art risque de disparaître"

Charlotte Campbell, une musicienne de rue à plein temps qui essaie le système depuis deux semaines, a dit avoir constaté une augmentation "significative" des contributions du public. 

"Je pense que si les artistes de rue comme moi-même ne s'adaptent pas à la société sans argent liquide, (...) notre art risque de disparaître", a-t-elle estimé. 

Le système de paiement sans contact permet aux musiciens de fixer un montant de contribution déterminé, payable au moyen d'une carte bancaire sans contact, d'un téléphone portable ou d'une carte à code.

Me.R. avec AFP