BFMTV

Etats-Unis: un jeune Noir armé tué par la police près de Ferguson

Les faits se sont déroulés devant cette supérette, en pleine nuit, mardi.

Les faits se sont déroulés devant cette supérette, en pleine nuit, mardi. - Capture Street View

Un jeune Afro-américain de 23 ans a été abattu par deux policiers qu'il menaçait d'un couteau, après avoir volé à manger dans une supérette.

Nouveau fait divers dans le Missouri, aux Etats-Unis, où le contexte est très tendu depuis la mort de Michael Brown, jeune Noir abattu par un policier. Un autre jeune homme noir, armé d'un couteau cette fois-ci, a été abattu mardi par la police à Saint-Louis, à quelques kilomètres à peine du lieu du premier drame.

Il est minuit passé lorsque les policiers locaux reçoivent un appel, signalant un problème devant une supérette. Deux agents sont envoyés. Sur place, ils tombent sur un jeune homme de 23 ans, "très énervé" selon les forces de l'ordre. Il tient dans ses bras des sodas et des pâtisseries, qu'il vient de dérober. Les agents le mettent en joue et le somment de s'arrêter. 

"Shoot me, kill me now!"

Selon les policiers et certains témoins cités par les médias locaux, l'homme, très agité aurait alors lâché ses provisions et brandi un couteau en hurlant. "Shoot me, kill me now!" ("Tirez-moi dessus, allez-y, tuez-moi!", ndlr). Il se serait rapproché des deux agents, le couteau à la main, agissant de manière imprévisible. Se sentant menacés, les policiers ont tiré alors qu'il se trouvait à un peu plus d'un mètre. L'homme s'est écroulé, mort.

Si elle est bien différente de l'histoire de Michael Brown, tué le 9 août dernier à Ferguson dans des circonstances qui restent à éclaircir, cette nouvelle affaire fait écho aux émeutes dénonçant les tensions raciales qui persistent dans la société américaine. D'ailleurs, peu après les faits, plusieurs personnes se sont rassemblées sur la scène de crime, reprenant les slogans des manifestants de Ferguson, "Les mains en l'air, ne tirez pas!". 

A. G.