BFMTV

États-Unis: Trump estime qu'il ne peut perdre la présidentielle qu'en cas de trucage de l'élection

L'actuel président américain en est convaincu, il parviendra à renverser les mauvais sondages et à battre son adversaire démocrate, Joe Biden.

Alors que s'ouvre ce mardi la convention pré-électorale démocrate au cours de laquelle Joe Biden sera officiellement intronisé comme candidat en vue du scrutin nationale de novembre prochain, Donald Trump contre-attaque. Lors d'un discours organisé ce lundi, l'actuel président des États-Unis a de nouveau laissé planer le spectre d'une élection truquée, en partie en raison du vote par correspondance, qu'il dénonce depuis maintenant plusieurs semaines.

"La seule façon dont on va perdre ces élections c’est si les élections sont truquées, souvenez-vous de ça. C’est la seule manière dont on peut perdre ces élections donc on doit être très vigilant", a-t-il lancé devant une foule acquise à sa cause qui, pendant de nombreuses secondes, a scandé la phrase "Four more years", ("quatre ans de plus", en version française), en référence au nouveau mandat que brigue l'ancien magnat de l'immobilier.

"On va gagner quatre ans de plus"

Malgré les sondages défavorables, Donald Trump croit malgré tout en ses chances de victoire et a tenu à haranguer ses troupes.

"Dans 78 jours, on va stopper la gauche radicale, on va remporter l’État du Wisconsin et on va gagner quatre ans de plus. Et après, on aura quatre ans de plus parce que vous savez quoi, ils ont espionné ma campagne, on devrait avoir quatre ans de plus", a-t-il conclu.

Ces propos interviennent alors que ce lundi, l'actuel locataire de la Maison-Blanche a de nouveau été vivement attaqué par ses adversaires démocrates. Michelle Obama a par exemple dénoncé le "manque total d'empathie" de Donald Trump affirmant qu'il n'était "pas le bon président" pour les Etats-Unis et appelant à élire Joe Biden le 3 novembre.

https://twitter.com/Hugo_Septier Hugo Septier Journaliste BFMTV