BFMTV

Etats-Unis: pour la soirée d'Halloween à la Maison Blanche, les enfants invités à construire un mur

La Maison-Blanche aux Etats-Unis.

La Maison-Blanche aux Etats-Unis. - Mandel Ngan - AFP

Les enfants devaient inscrire leurs noms sur des post-it couleur brique puis les coller sur un mur. Une activité qui n'est pas sans rappeler la volonté de Trump d'ériger une barrière entre les Etats-Unis et le Mexique et qui choqué plusieurs parents.

Ce ne sont pas les déguisements des enfants qui ont "horrifié" leurs parents lors de la soirée d’Halloween organisée à la Maison Blanche, mais plutôt l’activité déconcertante préparée par le clan présidentiel. Le 25 octobre, Donald Trump a convié, comme chaque année, les enfants des employés de la maison présidentielle pour célébrer cette fête folklorique, cette fois-ci sur le thème "Quand je serai grand, j’aimerais être…". Déguisés en super-héros ou en ninjas, les enfants étaient invités à signer leur passage à la Maison Blanche… D’une manière qui a troublé certains parents, raconte le site Yahoo! News.

"Construisons le mur"

Dans un couloir du bâtiment, où se trouve le bureau du vice-président Mike Pense, le clan présidentiel avait réservé un "mur" sur lequel les enfants pouvaient coller des post-it couleur brique avec leur nom inscrit dessus. En surplomb, un slogan sans équivoque, en grosses lettres noires: "Construisons le mur."

Un écho peu subtil à la volonté du président américain d’ériger une clôture renforcée entre les Etats-Unis et le Mexique. Et qui a eu le don d’offusquer plusieurs participants.

"Nous étions horrifiés", a glissé au média américain l’un des employés de la Maison Blanche.

Un peu plus loin, un autre slogan a frappé les invités: "America first (l’Amérique d’abord)". Une formule souvent utilisée par le président américain et qui lui vaut de vives critiques car celle-ci était initialement employée par les membres du Ku Klux Klan, un groupe de suprématistes blancs.

Ambre Lepoivre