BFMTV

Etats-Unis: le FBI déjoue un attentat jihadiste prévu pour la fête nationale

L'agent spécial Stephen Anthony lors de la conférence de presse de lundi matin.

L'agent spécial Stephen Anthony lors de la conférence de presse de lundi matin. - BFMTV - Cleveland.com

L'homme interpellé avait l'intention de tuer des militaires et leurs familles à l'aide d'un véhicule bourré d'explosifs.

La police fédérale américaine a annoncé lundi avoir arrêté un homme, proche des réseaux d'al-Qaïda et suspecté de planifier un attentat à Cleveland censé se tenir mercredi, jour de la fête nationale des Etats-Unis.

Demetrius Nathaniel Pitts, qui se fait également appeler Abdur Raheem Rafeeq, a déclaré à un agent infiltré du FBI qu'il avait l'intention de tuer des militaires et leurs familles à l'aide d'un véhicule chargé d'explosifs, dans cette ville de l'Etat de l'Ohio.

Le suspect, au casier judiciaire chargé, a été interpellé et écroué dimanche. Il a été inculpé de soutien à une organisation terroriste. "Son intention était de tuer des soldats et leurs familles", a précisé dans une conférence de presse l'agent spécial du FBI Steve Anthony. Selon ce dernier, il prévoyait de frapper au Voinovitch Bicentennial Park (complexe récréatif, sportif et culturel sur le lac Erié, NDLR) à Cleveland".

Des messages "inquiétants" sur Facebook

Né aux Etats-Unis, Demetrius Pitts était depuis des mois surveillé par la police fédérale, après avoir publié sur les réseaux sociaux des messages favorables à Al-Qaïda et exprimé son désir de recourir à la violence armée. Des messages "franchement inquiétants", selon Steve Anthony.

D'après le procureur Justin Herdman, l'homme a été vu "il y a une semaine en train de rôder dans le centre-ville de Cleveland, effectuant une reconnaissance" des lieux. Son mode opératoire aurait été "de faire exploser un van rempli d'explosifs". Le suspect risque 20 ans de réclusion criminelle. Il devrait être présenté à un juge fédéral ce lundi. 

Comme beaucoup d'autres villes du pays, Cleveland avait l'intention de procéder mercredi à un tir de feux d'artifice pour le jour de l'Indépendance, qui célèbre la déclaration d'indépendance du 4 juillet 1776.

CR et D. N. avec AFP