BFMTV

États-Unis: la police découvre un tunnel entre le Mexique et la Californie

Les policiers ont découvert un tunnel entre le Mexique et les États-Unis.

Les policiers ont découvert un tunnel entre le Mexique et les États-Unis. - AP

Les autorités américaines ont découvert un tunnel long comme 4 terrains de football à la frontière américano-mexicaine mercredi. Il permettait aux narcotrafiquants de faire passer de la drogue et des clandestins du Mexique vers les États-Unis. C'est le 75e tunnel découvert depuis 2011.

La police californienne a découvert, mercredi, un tunnel qui reliait le Mexique aux États-Unis. Il permettait aux narcotrafiquants de passer la drogue et aux immigrés clandestins d'aller d'un pays à l'autre. Le passage partait d’un restaurant dans la ville de Mexicali, au Mexique, et arrivait dans une maison de Calexico, en Californie, deux villes frontalières.

Long comme 4 terrains de football, soit près de 500 mètres, ce tunnel a été découvert après une enquête menée conjointement entre les polices mexicaines et américaines.

Les trafiquants avaient acheté un terrain en Californie pour 240.000 dollars et y avaient construit une maison pour 86.000 dollars, soir 290.000 euros au total.

Mardi, deux femmes ont été arrêtées en Arizona, l'une d'elles est la propriétaire de la maison. Lors de l'intervention mercredi, 1 tonne de résine de cannabis a été découverte.

Frontière américano-mexicaine, véritable termitière

C’est le 12e tunnel terminé que les autorités découvrent le long de la frontière avec le Mexique et la Californie depuis 2006. Au cours des cinq dernières années, les autorités ont détecté 75 tunnels à la frontière, principalement en Californie et en Arizona, mais beaucoup d'entre eux sont restés inachevés.

Les narcotrafiquants mexicains, où plutôt leurs ouvriers, sont habitués à creuser des tunnels. Le 11 juillet 2015, El Chapo, baron de la drogue mexicain s'était échappé de prison grâce à un tunnel d'un kilomètre et demi creusé par ses hommes jusque dans sa cellule.

Antoine Caupert