BFMTV

Espagne: Pedro Sanchez fait une bourde et confond jambon ibérique et serrano

Pedro Sanchez le 24 février 2019 à Argelès-sur-Mer.

Pedro Sanchez le 24 février 2019 à Argelès-sur-Mer. - ARGELÈS-SUR-MER, FRANCE

Une association de fermiers a indiqué avoir adressé du jambon ibérique au Premier ministre espagnol afin qu'il ne fasse plus l'erreur.

Pour un Premier ministre espagnol, c'est une bourde. Traitée non sans humour par le Guardian et également reprise par la plupart des médias espagnols comme El Pais.

Alors que le chef du gouvernement ibérique se trouvait dans la région d'Estrémadure, au sud-ouest de l'Espagne, pour le centenaire d'une foire au bétail, Pedro Sanchez a déclaré à son auditoire que lorsque le président chinois a visité l'Espagne il a notamment goûté "à une assiette de jambon serrano d'Estrémadure".

Problème: c'est le jambon ibérique - "précieux jambon espagnol" selon les termes du Guardian - qui est originaire de la région, et non le jambon serrano, que le quotidien britannique estime largement inférieur.

"Meilleure campagne de publicité"

Le Guardian explique également la référence de Pedro Sanchez au président chinois en raison du fait que le jambon ibérique connaît un succès croissant à l'international, et particulièrement en Chine.

En écho à cette confusion, une association de fermiers d'Estrémadure a déclaré avoir envoyé à Madrid du jambon ibérique afin "d'éduquer" le Premier ministre après cette "sérieuse erreur".

Mais la bourde pourrait se révéler profitable: "Nous ne pouvions pas rêver de meilleure campagne de publicité, et gratuite en plus", s'est félicité le président de l'association, Angel Garcia Blanco, auprès de nos confrères du Guardian.
Clarisse Martin