BFMTV

Espagne: mobilisation pour tenter de trouver 35 migrants naufragés

BFMTV

Des recherches ont repris ce vendredi matin au large des côtes du sud de l'Espagne pour retrouver 35 migrants disparus depuis ce mercredi après avoir tenté la traversée depuis le Maroc à bord d'une embarcation qui a perdu son fond, a-t-on appris auprès des secours.

"Le centre du sauvetage en mer d'Almeria (sud de l'Espagne) continue à coordonner les recherches", a précisé une porte-parole des secours en mer, quelques heures après la découverte, jeudi soir, des corps sans vie de quatre hommes.

Les secours ont mobilisé un bateau et un hélicoptère et devaient être renforcés dans la matinée par un avion de l'agence européenne de surveillance des frontières Frontex et un bateau de la garde civile espagnole. Les autorités estiment que 35 personnes ont disparu, en se fondant sur les récits de 15 survivants secourus jeudi, treize hommes et deux femmes, et aussi des informations d'une ONG basée au Maroc, qui a indiqué qu'il y avait à bord 55 personnes.

Les survivants "seront interrogés aujourd'hui par la police", a précisé la porte-parole des secours en mer. Le bateau, ayant l'apparence d'un zodiac selon des images diffusées par les secours, s'est fissuré et a fini par perdre son fond. Les 15 passagers ont été retrouvés en mer agrippés à ce qu'il restait de l'embarcation, certains sans bouées, jeudi matin.

Au moins 22 migrants, dont 13 enfants, se sont noyés dans la nuit de ce jeudi à vendredi au large des îles grecques de Kalymnos et Rhodes dans deux nouveaux naufrages de bateaux venus de Turquie, tandis que 144 ont pu être sauvés, a indiqué la police portuaire grecque. Selon des données actualisées au 27 octobre de l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) au moins 3.845 personnes sont arrivée en Espagne après avoir traversé la Méditerranée, loin derrière les 560.000 migrants ayant atteint les côtes grecques et les quelque 140.000 arrivés en Italie. Plus de 2.800 personnes ont péri dans ces traversées dont une trentaine en tentant d'atteindre l'Espagne.

la rédaction avec AFP