BFMTV

Migrants: au moins 5 morts et probablement des dizaines de disparus entre la Turquie et la Grèce

île de Lesbos - Grèce - 27 octobre 2015

île de Lesbos - Grèce - 27 octobre 2015 - Aris Messinis - AFP

Le drame humain qui se poursuit en méditerranée. Au moins cinq personnes, dont trois enfants, ont perdu la vie dans quatre naufrages d'embarcations de migrants ce mercredi entre la Turquie et la Grèce, un bilan qui risque de s'alourdir alors que les recherches de dizaines de personnes tombées à l'eau se poursuivaient, selon les garde-côtes grecs.

Les craintes de trouver de nouvelles victimes ont été provoquées par le dernier naufrage, celui dans l'après-midi d'une barque en bois au large des côtes nord de Lesbos, en Égée orientale, convoyant une centaine de migrants. L'un d'eux avait déjà été retrouvé mort en fin d'après-midi. Un photographe de l'Agence France Presse (AFP) sur place, sur une plage de Molyvos, a compté quelque six enfants ramenés inanimés auprès desquels s'activaient des secouristes, alors que des bateaux de pêcheurs continuaient de débarquer des rescapés.

En fin d'après-midi, la police portuaire recensait 35 rescapés, et les recherches se poursuivaient, menées par quatre patrouilleurs assistés de bateaux de pêche et d'un hélicoptère. Victime d'un précédent naufrage dans la même zone, un garçon de sept ans recueilli inanimé a succombé plus tôt dans la journée au dispensaire de Molyvos, où il avait été transféré en ambulance.

Une fillette d'un an embarquée dans le même bateau a elle pu être réanimée, mais son état restait "critique" selon la police portuaire. Alors que des vents violents soufflent en Égée orientale, deux enfants et un homme se sont aussi noyés plus au sud, au large de Samos, quand leur embarcation convoyant une cinquantaine de personnes a fait naufrage en début d'après-midi.

Ces nouveaux drames portent à 34 le nombre de migrants jusque là retrouvés morts dans les eaux grecques depuis le 1er octobre, selon un décompte établi sur la base des données fournies par la police portuaire grecque.

Depuis le début de l'année, 560.000 migrants et réfugiés sont arrivés en Grèce par la mer, sur un total de plus de 700.000 ayant gagné l'Europe par la Méditerranée, selon l'Organisation internationale pour les migrations (OIM). Plus de 3.200 personnes, principalement des enfants, ont péri dans ces traversées, selon l'OIM.

la rédaction avec AFP