BFMTV

En Belgique, des étudiants qui n’urinent pas dans la rue se font offrir des frites

Illustration - Des frites

Illustration - Des frites - Image Flickr

À Gand, les étudiants qui se soulagent aux endroits prévus à cet effet, et non en pleine rue, se voient offrir des frites par la municipalité.

Des frites en échange de rues propres. Pour lutter contre l’épandage d’urine dans la rue, la municipalité de Gand, dans le nord-ouest de la Belgique, a tenu à féliciter les étudiants qui utilisent les toilettes publiques. Une vingtaine d’entre eux se sont ainsi vus offrir un cornet de frites mercredi dernier.

La ville veut ainsi éviter les pipis sauvages, punis d’une amende de 60 euros en Belgique, en offrant des cornets de frites à 20 étudiants tous les 100 étudiants qui utilisent les toilettes publiques. L’opération a connu un franc succès et doit être reconduite jusqu’au 20 novembre.

"Il y a beaucoup d’alcool dans la ville de Gand et donc beaucoup d’urine et pas toujours dans les toilettes des cafés et les urinoirs publics", a assuré la mairie sur son site internet. Gand est la première ville étudiante de Belgique, avec pas moins de 50.000 étudiants pour une population de 230.000 habitants.

G.D.