BFMTV

Drone américain abattu par l'Iran: "une énorme erreur!" selon Trump

Le président américain estime que l'Iran a fait une énorme erreur

Le président américain estime que l'Iran a fait une énorme erreur - Jim WATSON / AFP

Le président américain Donald Trump a estimé jeudi que l'Iran avait fait "une énorme erreur". Ce tweet intervient peu après la confirmation par le Pentagone que les forces iraniennes avaient bien abattu un drone de surveillance de l'US Navy.

"L'Iran a fait une énorme erreur!", a lancé, d'un tweet menaçant, le président des Etats-Unis dans un climat de tensions croissantes entre Téhéran et Washington. Il faisait référence à l'annonce des Gardiens de la Révolution, qui ont ce matin affirmé avoir abattu un "drone espion américain" qui avait violé l'espace aérien de la république Islamique.

Selon les Gardiens de la Révolution, l'armée idéologique de la République islamique d'Iran, un drone Global Hawk a été abattu par un missile au dessus de la mer d'Oman après avoir violé l'espace aérien iranien.

Pour Téhéran, c'est la "ligne rouge" à ne pas franchir

Peu de temps après l'annonce, le commandant en chef des Gardiens de la Révolution, Hossein Salami, à indiqué que la violation des frontières iraniennes était la "ligne rouge" à ne pas franchir.

"C'est un message clair, net et précis: les défenseurs des frontières (...) ripostent à toutes les agressions étrangères et notre réaction est, et sera, catégorique et absolue", a-t-il déclaré selon l'agence de presse iranienne Tasnim.

Washington dément la version iranienne

Les Etats-Unis ont assuré que le drone de surveillance se trouvait dans l'espace aérien international et dénoncé une "attaque injustifiée". ""Nous déclarons que nous ne cherchons pas la guerre mais nous sommes prêts à répondre à toute déclaration de guerre" a ajouté le Général.

Washington a ensuite réagi aux déclarations iraniennes. Le Pentagone, contre-disant la position iranienne a déclaré que les forces iraniennes avaient abattu "de façon injustifiée" un drone de surveillance de l'US Navy qui se trouvait "dans l'espace aérien international".

"Les informations iraniennes selon lesquelles l'engin aérien survolait l'Iran sont fausses", a ajouté dans un communiqué l'état-major américain.
Aude Solente avec AFP