BFMTV

Donald Trump assure que la fin du sommet avec Kim Jong Un a été "très amicale"

-

- - SAUL LOEB / AFP

"Nous verrons si cela se produit" a-t-il expliqué, questionné quant à une possible troisième rencontre.

Malgré la fin précipitée du sommet entre Donald Trump et Kim Jong Un ce jeudi à Hanoï au Vietnam, le président américain a assuré lors d'une conférence de presse que la rencontre a été "très amicale", alors qu'aucun accord n'a été trouvé entre les deux parties. 

"Nous nous aimons juste l'un l'autre. Il y a une chaleur entre nous et j'espère que ça restera, je pense que ça va aller", a déclaré le président américain après la réunion écourtée, qui n'a pas abouti à la signature d'un accord conjoint.

Pas de 3e rencontre prévue

Le locataire de la Maison-Blanche a également déclaré qu'il fallait "parfois quitter" les négociations alors que son deuxième sommet sur le nucléaire avec le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un n'a abouti à aucun accord.

"Il faut parfois quitter les négociations (...) ce n'était qu'une de ces occasions", a-t-il déclaré à la presse, assurant que Pyongyang ne reprendra pas les tests nucléaires.
"Ils étaient disposés à procéder à une dénucléarisation (...) mais nous ne pouvions pas renoncer à toutes les sanctions", a-t-il encore déclaré.

Interrogé sur une éventuelle troisième réunion avec le dirigeant nord-coréen après celles de Singapour et Hanoï, Donald Trump s'est montré évasif, répondant: "Nous verrons si cela se produit".

Hugo Septier avec AFP