BFMTV

Donald Trump a envisagé d'envahir militairement le Venezuela

-

- - YURI GRIPAS / Consolidated News Photos / DPA

Le président des Etats-Unis voulait profiter de la crise qui touchait le pays pour renverser le régime chaviste.

Et si Donald Trump, quelques mois seulement après son élection, avait eu l’idée d’envahir militairement le Venezuela? Selon Associated Press qui a dévoilé ce mercredi les coulisses d’une rencontre entre le locataire de la Maison-Blanche et plusieurs de ses conseillers, ce scénario digne d’une troisième Guerre Mondiale a bel et bien été très sérieusement envisagé.

C’est un haut responsable de l’administration, souhaitant garder son anonymat, qui rapporte la scène. Durant l’été 2017, le Venezuela est en proie à une grave crise institutionnelle et économique, fragilisant la figure du président Nicolás Maduro, successeur d’Hugo Chávez, dont la démission était voulue par des milliers de manifestants. Cette période délicate, Donald Trump comptait bien l’utiliser pour écarter définitivement le régime chaviste.

Comme l’explique Libération, étaient présents à cette réunion le secrétaire d’Etat Rex Tillerson et le conseiller à la sécurité nationale, H.R. McMaster qui, stupéfaits, auraient tenté par tous les moyens de raisonner le président, le mettant en garde des conséquences qu’aurait une telle intervention. Pourtant, dès le lendemain, Trump menaçait publiquement le Venezuela d’une "action militaire", sans suite.

"Mon équipe m’a demandé de ne pas vous dire cela"

Pourtant, AP assure de son côté que le président des Etats-Unis a poursuivi, en sous-main, les tractations pour une éventuelle invasion. Avec le président Colombien, Juan Manuel Santos, dans un premier temps, dont le pays est frontalier avec le Venezuela, puis lors d’une Assemblée générale de l’ONU où de nombreux présidents sud-américains ont également tenté de ramener Trump à la raison. "Mon équipe m’a demandé de ne pas vous dire cela" leur aurait-il avoué lors de cette discussion.

Ce mercredi, à l’annonce de ces nouveaux éléments, Nicolás Maduro, lors d’une cérémonie militaire a tenu à réagir, exhortant ses forces armées à se tenir prêtes à toutes éventualités. "Vous ne pouvez baisser la garde une seule seconde, parce que nous défendrons le droit le plus essentiel obtenu par notre nation dans toute son histoire, celui de vivre en paix" a-t-il martelé.

Hugo Septier