BFMTV

Deux Suédois inculpés pour terrorisme après une explosion au siège du fisc danois

Le siège de l'administration fiscale danoise à Copenhague avait été frappée par une explosion le 6 août 2019.

Le siège de l'administration fiscale danoise à Copenhague avait été frappée par une explosion le 6 août 2019. - Olafur Steinar Gestsson / Ritzau Scanpix / AFP

Le siège de l'administration fiscale du Danemark avait été touchée par une explosion en août 2019.

Deux Suédois ont été inculpés lundi pour terrorisme après une explosion début août qui a touché le siège de l'administration fiscale à Copenhague, ont annoncé les autorités danoises.

"Une attaque contre l'administration fiscale est une attaque contre nous tous (...) le Parquet estime que l'affaire est si grave qu'il s'agit d'un acte terroriste et que, par conséquent, la peine devrait être augmentée", a déclaré la procureure Lise-Lotte Nilas, citée dans un communiqué.

D'après le Parquet, les deux hommes, âgés de 22 et 23 ans, ont planifié l'attaque, transporté en voiture le 6 août puis fait détonner une bombe devant le siège de l'administration fiscale dans le quartier chic d'Østerbro, dans le nord de la capitale danoise dans la soirée du même jour.

L'explosion n'avait fait aucune victime

La façade du bâtiment avait été éventrée et de nombreuses vitres ont été brisées. Deux personnes se trouvaient à l'intérieur au moment de la déflagration, mais sont sorties indemnes. A l'extérieur, une personne a été atteinte, avaient dit les autorités, sans donner davantage d'informations. La station de RER de Nordhavn, toute proche, avait également été endommagée.

En novembre, le Danemark, inquiet de la hausse des réglements de compte chez son voisin septentrionnal, avait introduit des contrôles temporaires à sa frontière avec la Suède.

H.G. avec AFP