BFMTV

Désormais trois réacteurs en panne à Fukushima

La centrale nucléaire de Fukushima Daiichi, au Japon.

La centrale nucléaire de Fukushima Daiichi, au Japon. - -

La situation se dégrade d'heure en heure à la centrale de Fukushima à 250 km de Tokyo. Le réacteur n°2 est tombé à son tour en panne de refroidissement ce lundi matin. Les explosions se succèdent. Le 1er ministre japonais parle d'« état alarmant ».

Les autorités japonaises ont indiqué ce lundi matin que le réacteur n°2 de la centrale nucléaire de Fukushima venait de tomber en panne de circuit de refroidissement. La nouvelle est alarmante, car la même panne affectait le réacteur n°3 depuis quelques heures. Or dans la nuit, son enceinte de confinement a subi une double explosion causée par de l'hydrogène. Son toit s'est effondré, faisant vraisemblablement plusieurs victimes, mais officiellement, le réacteur ne fuit pas.

Samedi, c'est le réacteur n°1 qui avait explosé le premier, exactement pour les mêmes motifs, à savoir une panne du système de refroidissement. Là en revanche la fuite radioactive est bel et bien avérée. On relevait ce week-end sur le site un degré de radiations 1.000 fois supérieur à la normale. C'est cet accident qui a provoqué il y a 48 heures une alerte nucléaire autour du site.

Ce lundi matin, le premier ministre japonais a évoqué un « état alarmant ». L'hydrogène est utilisé par les ingénieurs pour refroidir les réacteurs, en l'absence de fonctionnement de leur circuit traditionnel. A un certain dosage, il devient explosif au contact de l'air.

dossier :

Fukushima

La Rédaction