BFMTV

Coronavirus: premiers cas détectés dans 4 autres pays du Moyen-Orient

BFMTV

Le Koweït, le Bahreïn et Oman ont annoncé que leurs ressortissants contaminés revenaient tous d'Iran tandis qu'un citoyen iranien a été testé positif au coronavirus en Irak.

Cinq autres pays du Moyen-Orient sont désormais touchés par le coronavirus. Le Koweït, le royaume de Bahreïn, l'Irak et le sultanat d'Oman ont annoncé lundi les premiers cas de personnes infectées par le Covid-19 sur leurs territoires.

Trois personnes revenant de la ville iranienne de Machhad ont été testées positives au virus au Koweït. Au Bahreïn, le ministère de la Santé a annoncé qu'un Bahreïni, également de retour d'Iran, avait aussi été diagnostiqué avec le nouveau coronavirus.

L'Irak a annoncé son premier cas de contamination, un étudiant en religion iranien dans la ville sainte chiite de Najaf, alors que le pays a déjà interdit les voyages entre l'Irak et son grand voisin iranien. Deux ressortissantes du sultanat d'Oman ont été testées positives au coronavirus au retour de leur séjour en Iran. Le pays a aussitôt annoncé la suspension des vols civils avec l'Iran "à partir d'aujourd'hui et ce jusqu'à nouvel ordre".

Un premier cas de coronavirus a aussi été détecté dans la province d'Herat à l'ouest de l'Afghanistan chez un patient arrivé récemment d'Iran le ministre de la Santé afghan. Le ministre de la Santé afghan Firozuddin Feroz a par ailleurs déclaré l'état d'urgence" dans cette région frontalière de l'Iran

Fermeture des frontières avec l'Iran

De nombreux citoyens des pays arabes du Golfe, de confession chiite, se rendent fréquemment en Iran pour des pèlerinages sur les lieux saints chiites du pays. La multiplication de cas d'infection en Iran, devenu le principal foyer de l'épidémie dans la région, a poussé de nombreux pays voisins à fermer leurs frontières ou à restreindre les échanges avec ce pays.

Le Koweït a suspendu les vols mais organisé des opérations d'évacuation de ses citoyens d'Iran. Il a également fermé ses ports aux navires en provenance d'Iran. Les autorités irakiennes ont de leur côté annoncé la fermeture du point de passage de Safwane avec le Koweït, tandis que le Qatar a indiqué qu'il soumettrait les passagers venant de l'Iran et de la Corée du sud à une quarantaine de 14 jours.

H.G. avec AFP