BFMTV

Chine: un bus englouti par un trou soudain dans la chaussée, 6 morts

La route a brusquement cédé devant un autobus chinois dans la ville de Xining, au nord-ouest du pays. Le véhicule s'est effondré dans le trou de 80 m². Le dernier bilan fait état de 6 personnes mortes, 4 disparues et 16 blessées.

Un gigantesque trou s'est soudainement formé dans une artère d'une grande ville de Chine, engloutissant un autobus rempli de passagers, ont rapporté ce mardi les médias officiels, qui font état de 6 morts et 4 disparus. Le bitume d'une rue très fréquentée de Xining, capitale provinciale du Qinghai (nord-ouest), a cédé lundi vers 17h30, heure locale, avalant à moitié le véhicule et entraînant une explosion, a indiqué la télévision publique CCTV.

Une vidéo publiée par l'agence de presse China News Service, reprise par la télévision publique anglophone CGTN, montre des passants affolés s'écartant de la cavité qui s'est formée devant un arrêt d'autobus, et le véhicule pratiquement à la verticale dans le gouffre. 

Le bilan fait état de 6 morts, 4 disparus et 16 blessés

Une enquête est en cours afin de déterminer l'origine de l'accident, a souligné CCTV, précisant que 16 personnes, blessées, étaient "dans un état stable".

Un précédent bilan faisait état de 6 morts et 10 disparus. Il a été révisé à 6 morts et 4 disparus par l'agence de presse Chine nouvelle. L'effondrement de la chaussée a entraîné la formation d'une cavité de 80 mètres carrés. Les services de secours ont pu extraire le bus du trou plus tard dans la soirée.

Les équipes de secours chinoises remontent le bus qui a été presque englouti par un trou dans la chaussée, le 13 janvier 2020 à Xining, en Chine
Les équipes de secours chinoises remontent le bus qui a été presque englouti par un trou dans la chaussée, le 13 janvier 2020 à Xining, en Chine © STR / AFP

Il ne s'agit pas du premier incident de ce type en Chine. En 2016, plusieurs passants étaient tombés dans un trou qui s'était soudainement ouvert dans une rue de la ville de Zhengzhou, la capitale de la province du Henan (centre du pays). Une enquête des pompiers avait indiqué que cet effondrement avait pu être provoqué par des canalisations enfouies sous la route, et qui auraient cédé sous la pression des eaux de pluie.

En 2013, cinq personnes étaient décédées lorsqu'une cavité profonde de 10 mètres s'était brusquement ouverte aux portes d'un quartier industriel de Shenzhen (sud).

J. G. avec AFP