BFMTV

Chine: trains et avions suspendus depuis la ville de Wuhan où est apparu le virus

Les transports ferroviaire et aérien ont été suspendus jeudi au départ de Wuhan, la ville du centre-est de la Chine où est apparu le nouveau coronavirus qui s'est étendu à plusieurs autres pays, tandis que l'OMS a prolongé sa réunion d'urgence.

Les transports en commun ont été coupés jeudi avec la ville chinoise de Wuhan, là où est apparu le mystérieux coronavirus. Les trains et les avions ont été suspendus dans cette ville de 11 millions d'habitants, a-t-on appris des médias d'État. 

17 personnes contaminées par le virus sont mortes, et au moins 500 personnes sont infectées, essentiellement dans la province de Hubei, épicentre de l'épidémie.

"Les habitants ne doivent pas quitter Wuhan"

La décision, qui prendra effet à 10 heures (2 heures GMT), vise à "contenir efficacement le rythme de la propagation de l'épidémie" et sauver des vies, a expliqué le centre de commandement mis en place contre le virus à Wuhan, selon la chaîne de télévision publique CCTV.

"Sans une raison spéciale, les habitants de la ville ne doivent pas quitter Wuhan", tandis que les liaisons aériennes et ferroviaires au départ de la ville sont "temporairement" suspendus, a ajouté le centre de commandement.

Le virus de la famille du Sras, apparu en décembre à Wuhan, dans le centre de la Chine, a gagné plusieurs pays d'Asie et même les Etats-Unis, où un premier cas a été recensé.

Jeanne Bulant avec AFP