BFMTV

Coronavirus en Chine: la Russie renforce les contrôles aux frontières

L'aéroport de Saint Péterbourg en Russie (Photo d'illustration).

L'aéroport de Saint Péterbourg en Russie (Photo d'illustration). - Flickr - CC Commons - Espino Family

La Russie a mis en place des contrôles renforcés à ses frontières, alors que la mystérieuse pneumonie continue de se propager en Chine et en Asie. Ce mardi, six personnes sont mortes et des cas ont également été recensés en Australie et aux États-Unis.

La Russie a annoncé ce lundi un renforcement des contrôles à ses frontières, notamment à l'aide de caméras thermiques, face au risque de propagation d'un nouveau virus ayant déjà fait six morts en Chine. 

L'agence russe de contrôle sanitaire et de protection des consommateurs a pris "des mesures supplémentaires pour renforcer les contrôles sanitaires et les quarantaines à l'entrée des frontières russes", a indiqué cet organisme fédéral dans un communiqué.

La température des passagers contrôlée

L'agence assure que des méthodes ont été mises au point pour diagnostiquer les premiers stades de "ce nouvel agent pathogène" semblable au Sras (Syndrome respiratoire aigu sévère) et que son personnel est formé pour isoler des cas suspects. 

"Nous corrigerons nos mesures anti-épidémiques en fonction des informations reçues de Chine et de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS)", ajoute cette source.

L'aéroport de Cheremetiévo, le plus grand de Russie, a pour sa part annoncé que la température des passagers venus de Chine est désormais contrôlée dans les avions arrivant à l'aide de "caméras thermiques fixes et portables".

Aucun passager signalé 

"En cas de température élevée, une équipe médicale est immédiatement envoyée vers le vol", indique un message de l'aéroport, ajoutant que des mesures de quarantaine seraient prises immédiatement en cas de besoin.

À l'heure actuelle, aucun passager suspect n'a été signalé, précise l'aéroport. Selon les autorités russes, près d'un million et demi de Chinois se rendent chaque année en Russie, qui possède une frontière terrestre avec la Chine. L'agence de contrôle sanitaire a également publié une liste de recommandations pour les touristes russes, recommandant d'éviter les marchés et les zoos.

De nombreux pays d'Asie ont renforcé mardi leurs contrôles face à la propagation de ce nouveau virus apparu en décembre dans un marché aux poissons de la ville chinoise de Wuhan. Depuis, il a fait six morts et contaminé près de 300 personnes en Asie.

Jeanne Bulant avec AFP