BFMTV

Chelsea Clinton a donné naissance à une fille

Chelsea Clinton entre sa mère, Hillary et son époux, Marc Mezvinsky, le 24 septembre 2014.

Chelsea Clinton entre sa mère, Hillary et son époux, Marc Mezvinsky, le 24 septembre 2014. - Stephen Chernin - AFP

Chelsea Clinton a annoncé samedi la naissance de son premier enfant, Charlotte, dans un message qui a été retransmis par ses parents et le président Barack Obama.

Une nouvelle venue dans le clan Clinton. Chelsea Clinton, fille de l'ancien président Bill Clinton et de Hillary Clinton, a donné naissance à son premier enfant, une petite fille. "Marc et moi-même sommes pleins d'amour, d'admiration et de gratitude au moment où nous célébrons la naissance de notre fille, Charlotte Clinton Mezvinsky", a-t-elle écrit sur Facebook et Twitter.

Fin août, Chelsea Clinton avait annoncé qu'elle mettait fin à sa collaboration en tant que journaliste avec la chaîne de télévision NBC. Elle avait expliqué qu'elle voulait se concentrer sur son travail pour la Fondation Clinton et sur son prochain rôle de mère. A l'âge de 34 ans, elle attendait alors son premier enfant avec son mari Marc Mezvinsky, un banquier d'affaires.

26.724 dollars la minute

Chelsea Clinton collaborait très épisodiquement depuis fin 2011 avec NBC News, pour des sujets mettant en avant des gens ou des organisations oeuvrant positivement pour leur communauté. En juin, le site Politico avait révélé qu'elle était payée 600.000 dollars par an, soit quelque 26.724 dollars pour chaque minute où elle était apparue à l'antenne. De quoi faire grincer quelques dents, tant sa contribution semblait au mieux médiocre.

Pour sa part, le président Obama avait assuré mardi qu'il était prêt à mettre le cortège présidentiel à la disposition de Chelsea Clinton, fille unique de Bill et Hillary, si elle devait se frayer un chemin dans les rues de New York pour accoucher.

Hillary Clinton, qui avait perdu la course à la nomination démocrate face à Barack Obama en 2008, se prononcera en début d'année prochaine sur une éventuelle candidature à la Maison Blanche en 2016. L'ex-chef de la diplomatie américaine, 66 ans, a expliqué à plusieurs reprises qu'elle souhaitait attendre la naissance du premier enfant de sa fille unique pour prendre sa décision.

M. R. avec AFP