BFMTV

Canada: à cause d'une pénurie de bambou, deux pandas forcés d'être rapatriés vers la Chine

Deux pandas - Image d'illustration

Deux pandas - Image d'illustration - John Mcdougall / AFP

La principale alimentation de ces animaux, qui provient de Chine, ne pouvait plus être assurée en raison de la suspension des vols entre les deux pays.

Er Shun et Da Mao sont deux victimes collatérales du coronavirus. Hébergés par le zoo de Calgary au Canada, dans le cadre d'un échange avec la Chine, ces deux pandas arrivés en Amérique du Nord en 2014 vont être forcés d'être rapatriés vers leur pays d'origine.

40 kilos de bambou consommés quotidiennement 

La raison? La suspension de nombreux vols entre les deux pays, qui empêche depuis plusieurs semaines la livraison de leur nourriture de base: le bambou. Comme le signale CNN, tous deux consomment en effet près de 40 kilos quotidiens de cette plante, importée d'Asie. 

En guise de remplacement, le zoo a bien tenté de contacter d'autres fournisseurs, mais sans succès. 

"Nous pensons que le meilleur et plus sûr endroit pour Er Shun et Da Mao durant cette période sans précédent est celui où le bambou est abondant. Ce fut une décision incroyablement difficile à prendre, mais la santé et le bien-être des animaux que nous aimons reste une priorité", justifie ainsi Clément Lanthier, directeur du zoo de Calgary.

Hugo Septier