BFMTV

Brésil: le dernier membre d'une tribu amazonienne montré dans une vidéo

Le Brésil compte la plus vaste surface amazonienne du continent américain.

Le Brésil compte la plus vaste surface amazonienne du continent américain. - CHRISTOPHE SIMON / AFP

Après le massacre de sa tribu, il survit seul dans la forêt amazonienne depuis 22 ans, se nourrissant de chasse et d'agriculture.

Une image rare qui semble sortie d'un film. Mercredi dernier, la Fondation nationale de l'Indian (Funai), l'organisme gouvernemental brésilien qui défend les peuples indigènes, a publié une vidéo dans laquelle on aperçoit un homme quasi-nu qui coupe du bois au cœur de la forêt amazonienne, comme le rapporte 20 Minutes, reprenant une information d'Euronews. Il serait âgé d'environ cinquante ans, et survivrait seul dans la forêt depuis plus de vingt ans.

Sa tribu massacrée par des paysans

En 1995, sa tribu aurait compté six individus, vivant dans une réserve indigène proche de la frontière avec la Bolivie. Il en serait le dernier survivant, après qu'elle ait été la cible d'un massacre réalisé par un groupe de paysans locaux. La Funai rappelle ainsi que "la construction de fermes et l'exploitation illégale du bois" sont la cause d'"attaques répétées contre les peuples indigènes isolés qui y vivaient" qui ont abouti "à leur expulsion ou leur mort".

Repéré en 1996 par des habitants locaux, ce dernier aurait refusé toute tentative d'entrer en contact avec l'extérieur, souhait qui a été respecté par l'organisme, qui se contente de le surveiller de loin, et de lui laisser occasionnellement des outils utiles à la survie. Il se nourrirait de chasse et d'agriculture, et a été surnommé "l'Indien du trou" par les Brésiliens, car il creuse des pièges dans la terre en y disposant des pics de bois.

L.D.