BFMTV

Ayrault : « Poutine, Khadafi, Pékin... Sarkozy abandonne les symboles français »

-

- - -

Jean-Marc Ayrault, président du groupe socialiste à l’Assemblée et député-maire de Nantes, a évoqué les JO de Pékin.

Invité mercredi 9 juillet, le président du groupe socialiste à l'Assemblée Nationale et député-maire de Nantes, Jean-Marc Ayrault, a réagi à l'idée d'un boycott par les téléspectateurs de la cérémonie d'ouverture des JO de Pékin : « Chacun, comme citoyen, peut faire un geste, moi-même la semaine dernière à la clôture du Forum Mondial des Droits de l'Homme, à Nantes, où il y avait 80 pays représentés et des dissidents chinois, j'ai lancé un appel au président Sarkozy pour qu'il n'aille pas à la cérémonie d'ouverture des JO de façon symbolique. »

« Je n'oublie pas qu'il préside l'Union Européenne, ça aurait été un geste fort. Je suis pour des relations durables et franches avec la Chine, qui est un partenaire, mais la question des Droits de l'Homme se pose partout et aussi en Chine et au Tibet. Je recevrai moi-même le Dalaï-lama l'été prochain. On n'a pas à subir de pressions pour ne pas le recevoir. La France d'ailleurs est le seul pays qui ne l'a pas reçu. Mais je suis désolé de constater que M. Sarkozy abandonne toutes les grandes causes qui ont toujours symbolisé la France et en font la réputation. »

« La manière dont il félicite M. Poutine, la manière dont il reçoit le Colonel Kadhafi, la manière dont il va mettre aux premières loges M. El-Assad le 14 juillet, jour de la fête de la Révolution française. Je me dis que franchement on attend autre chose du président de la République française. »

La rédaction-Bourdin & Co