BFMTV

Loi martiale en Thaïlande: Washington et Tokyo inquiets

BFMTV

Les Etats-Unis et le Japon ont été les premiers pays à réagir à l'instauration de la loi martiale en Thaïlande, nouvelle étape dans une crise qui dure depuis maintenant plusieurs mois. Pour Washington, cette mesure doit être "temporaire" et ne doit pas saper la démocratie.

"Toutes les parties en présence doivent respecter les principes démocratiques, y compris la liberté d'expression", a déclaré la porte-parole du département d'Etat Jen Psaki, qui a également exprimé l'inquiétude de Washington face à la crise politique que traverse le pays asiatique.

Un sentiment partagé par Tokyo, le gouvernement japonais ayant fait part de ses "grandes inquiétudes" face aux événements en Thaïlande, un pays où le Japon investit massivement.

Jé. M. avec AFP