BFMTV
Russie
Alerte info

Vladimir Poutine déclare que "l'hégémonie de l'Occident est en train de s'effondrer"

Le président de la Fédération de Russie a une nouvelle fois chargé les pays occidentaux ce jeudi, qui, selon lui, créent de "nouvelles crises".

Ce jeudi, Vladimir Poutine s'exprimait face aux chefs des renseignements des pays de la Communauté des États indépendants, organisme hérité de la chute de l'URSS et qui réunit exclusivement d'anciennes républiques soviétiques.

Le président russe, qui s'exprimait isolé dans une pièce et en visioconférence face à ses interlocuteurs, n'a pas manqué de vertement critiquer l'Occident dans cette nouvelle prise de parole.

"Dans les conditions actuelles, des conflits se dégradent, de nouvelles menaces apparaissent. Nous devons former un ordre du monde plus juste", a-t-il déclaré.

Avant d'appuyer: "cela est lié aux problèmes de l'hégémonie de l'Occident qui est en train de s'effondrer".

"L'Occident créé de nouvelles crises"

Alors que le conflit en Ukraine s'enlise, ayant poussé le Kremlin a déclenché une mobilisation partielle des hommes dans son pays, Vladimir Poutine a estimé que les Occidentaux "s'accrochent au passé et cherche à imposer la politique de diktat dans toutes les sphères de la politique internationale et de l'économie".

"L'Occident créé de nouvelles crises, de nouveaux problèmes, et fait pression sur les pays qui choisissent une voie de développement souveraine", a-t-il conclu. Le maître du Kremlin doit à nouveau prendre la parole vendredi, à l'occasion de l'annonce de l'annexion de quatre territoires ukrainien occupés.

Jules Fresard