BFMTV

Snowden en passe d'obtenir l'asile en Russie

L'ancien consultant de la NSA Edward Snowden.

L'ancien consultant de la NSA Edward Snowden. - -

L'ex-consultant du renseignement américain, bloqué depuis trois semaines à l'aéroport de Moscou, a reçu le soutien de plusieurs proches de Vladimir Poutine.

Après trois semaines bloqué à l'aéroport de Moscou, l'ex-consultant du renseignement américain Edward Snowden semblait samedi en passe d'obtenir l'asile temporaire en Russie. Plusieurs proches du président russe ont en effet soutenu la demande qu'il s'est résigné à présenter à ce pays, faute d'autres solutions.

Ainsi, après une rencontre vendredi à l'aéroport Cheremetievo-Moscou avec des défenseurs des droits de l'Homme, avocats et hommes politiques proches du pouvoir, le président de la Douma Sergueï Narychkine a déclaré que la Russie devait accueillir sur son territoire ce "défenseur des droits de l'Homme agissant pour des millions de gens dans le monde entier".

"Entre deux et trois semaines"

Mais la Russie n'est pas la destination finale d'Edward Snowden. S'il a demandé l'asile en Russie vendredi, c'est pour pouvoir ensuite se rendre "en toute légalité" en Amérique latine, où le Venezuela, la Bolivie et le Nicaragua se sont dits prêts à l'accueillir.

Le célèbre avocat Anatoli Koutcherena, membre de la Chambre civile, un organe consultatif proche Kremlin, a pour sa part promis son aide juridique au fugitif américain de 30 ans. L'avocat a estimé que la procédure d'obtention d'asile pouvait prendre "entre deux et trois semaines".

Obama met en garde Poutine

La Maison Blanche a néanmoins mis en garde Moscou à ne pas offrir une "tribune de propagande" à l'ex-consultant du Renseignement américain en l'autorisant à rester sur son territoire. Barack Obama a même appelé son homologue russe dans la nuit de vendredi à samedi. Car depuis qu'il a fait des révélations fracassantes sur la surveillance électronique exercée par les Etats-Unis, Edward Snowden est vivement recherché par son pays pour espionnage.

M. T. avec AFP