BFMTV

Russie: un tribunal examine la demande de libération anticipée d'une Pussy Riot

BFMTV

Un tribunal russe a commencé mercredi à examiner la demande de libération anticipée de Maria Alekhina, l'une des deux jeunes femmes du groupe contestataire Pussy Riot, qui purgent une peine de deux ans de camp pour une "prière punk" contre Vladimir Poutine.

L'audience devant le tribunal municipal de Berezniki dans la région de Perm (Oural) s'est ouverte en début de matinée en l'absence de la condamnée, qui avait pourtant demandé à assister aux débats, selon les agences Interfax et Ria Novosti.

Mais le tribunal a refusé la demande d'Alekhina qui devrait néanmoins pouvoir suivre l'audience par vidéoconférence depuis sa colonie pénitentiaire de la région de Perm, selon Interfax.

On ignore quand le tribunal rendrait sa décision.