BFMTV

Moscou assigne à résidence l'opposant russe Alexeï Navalny

Un tribunal de Moscou a ordonné vendredi l'assignation à résidence de l'opposant numéro un du Kremlin Alexeï Navalny, dans le cadre d'une enquête pour escroquerie au détriment de la marque française de cosmétiques Yves Rocher.

Cette mesure sera en vigueur jusqu'au 28 avril, a indiqué la porte-parole de l'opposant, Anna Vedouta, précisant qu'il n'aurait pas le droit de parler qu'à sa famille, et qu'il n'avait plus le droit d'utiliser ni le téléphone ni Internet.

Alexeï Navalny est un avocat et un blogueur influent qui s'est fait connaître en dénonçant sur internet des affaires de corruption impliquant de hauts responsables russes.

Dans l'affaire Yves Rocher, il est soupçonné avec son frère Oleg d'avoir détourné 26 millions de roubles (590.000 euros) appartenant à la filiale russe de la compagnie française et plus de quatre millions de roubles (90.000 euros) appartenant à une autre entreprise.

Les deux frères ont également été inculpés de blanchiment de 21 millions de roubles (480.000 euros) et risquent jusqu'à 10 ans de camp.