BFMTV

Homophobie: insultés et bousculés pour s'être promenés main dans la main à Moscou

Les deux hommes se sont tenus la main pour filmer la réaction des gens à Moscou

Les deux hommes se sont tenus la main pour filmer la réaction des gens à Moscou - Capture Youtube - ChebuRussia TV

Il leur a suffit de marcher dans la rue main dans la main à Moscou pour susciter des réactions hostiles voire violentes. La vidéo de la caméra cachée de ces deux acteurs a été vue plusieurs millions de fois en l'espace de deux jours.

Pensaient-ils susciter des réactions aussi violentes en marchant dans la rue? L'expérience de ces deux jeunes comédiens russes fait énormément réagir sur internet.

Après l'adoption du mariage gay aux Etats-Unis le 26 juin dernier, deux hommes russes, Jay Babenko et Artem Frantsuzov, ont décidé de marcher main dans la main à Moscou, et de filmer la réaction des passants pour la chaîne ChebuRussia TV, habituée aux caméras cachées.

Regards désapprobateurs, insultes, et même bousculades volontaires, les passants n'épargnent pas les deux jeunes qui marchent calmement.

"Quittez la Russie!"

"Je suis un peu effrayé par sa réaction, il y est allé fort", s'étonne un des deux comédiens après avoir été violemment bousculé par un homme. "Hey les gays, vous êtes trop nombreux aujourd'hui", leur lance un autre passant. "Qu'est-ce qui se passe en Russie? Quittez la Russie", leur crie un troisième.

Plus loin, un homme fonce franchement sur le faux couple pour le séparer avant de s'en prendre directement à l'un des deux.

Ce mardi, la vidéo, mise en ligne le 12 juillet, avait été visionnée près de 3,9 millions de fois - des sous-titre en anglais sont disponibles en modifiant les paramètres de lecture.

"Ces passants n'ont eu aucun regret"

Interrogé par Buzzfeed, l'un des auteurs de la vidéo qui portait le sac-à-dos équipé de la caméra a raconté que "ces passants n’ont eu aucun regret, ils estimaient que leurs réactions étaient justes".

"J’étais choqué, je marchais devant et j’ai vu tous ces visages en colère. Lorsqu’on leur a dit qu’il s’agissait d’une expérience filmée, et que le couple n’était pas gay, ils n’ont même pas voulu qu’on les retire de la vidéo", a-t-il expliqué.

Les discriminations liées à l'orientation sexuelle sont encore très fréquentes en Russie qui a condamné l'homosexualité jusqu'en 1993. Le 3 juillet dernier, un couple gay a même obtenu l'asile en Finlande car il se sentait ostracisé en Russie.

A. D.