BFMTV
Russie
en direct

EN DIRECT - Frappes russes: Zelensky annonce que quatre personnes ont été tuées en Ukraine ce lundi

L'Ukraine a déclaré ce lundi être visée par de nouveaux missiles russes. Les sirènes d'alerte ont retenti en de nombreux endroits du pays, et notamment dans les rues de la capitale.

Ce direct est désormais terminé

Pour suivre l'actualité de la guerre en Ukraine de ce mardi, rendez-vous sur ce nouveau direct.

Le ministère des Affaires étrangères russe affirme que Moscou n'a pas l'intention de se retirer de la centrale de Zaporijjia

La Russie n'a pas l'intention de se retirer de la centrale nucléaire de Zaporijjia, a affirmé ce lundi Maria Zakharova, la porte-parole du ministère des Affaires étrangères russe.

Interrogée sur un éventuel retrait russe, la porte-parole a répondu qu'il "ne peut y avoir aucune discussion de retrait de la centrale de Zaporijjia, ou de transfert à un 'troisième parti'. La centrale est située sur le territoire russe et est pleinement contrôlée par la Russie. Nous seuls pouvons garantir la sûreté physique et nucléaire de la centrale", a-t-elle affirmé, comme le rapporte CNN.

Zelensky annonce que quatre personnes ont été tuées dans des frappes russes ce lundi

"Chaque missile russe abattu est la preuve concrète que la terreur peut être vaincue. Mais, malheureusement, nous ne pouvons toujours pas assurer la sécurité totale de notre ciel - il y a eu plusieurs impacts", a annoncé Volodymyr Zelensky dans son message quotidien, déplorant des "victimes".

"À cette heure, quatre personnes ont été tuées dans des frappes russes aujourd'hui. Mes condoléances à leurs familles et amis", a-t-il ajouté.

Frappes russes: " 104 missiles" ont été lancés contre l'Ukraine, selon la députée Lesia Vasylenko

"104 missiles" ont été lancés ce lundi contre l'Ukraine, selon la députée Lesia Vasylenko, invitée de BFMTV, précisant que la plupart avaient été "arrêtés par le système de défense anti-aérien ukrainien".

"Dans cette guerre, menée par la Russie contre l'Ukraine, on va avoir des conséquences sur les pays voisins", a-t-elle ajouté, alors que la police moldave a découvert lundi des fragments d'un missile dans une région du nord, près de la frontière avec l'Ukraine.

Espagne: l'envoi humanitaire pour l'Ukraine masquait un trafic de cannabis

Les autorités espagnoles ont annoncé lundi avoir démantelé un important réseau de trafic de drogue accusé de dissimuler du cannabis dans un faux convoi humanitaire pour l'Ukraine afin de l'envoyer vers plusieurs pays européens.

Selon la Garde civile espagnole, trente personnes au total ont été interpellées dans le cadre de cette opération, menée dans plusieurs villes d'Andalousie (sud), dont Séville, Malaga et Grenade.

Les suspects, de nationalités espagnole, ukrainienne, allemande et marocaine, s'approvisionnaient "dans des plantations de cannabis disséminées sur le territoire andalou", a précisé la Garde civile dans un communiqué.

Frappes russes: des coupures de courant d'urgence mises en place dans toutes les régions ukrainiennes

L'opérateur électrique ukrainien Ukrenergo a averti lundi que des coupures d'électricité en urgence devront être appliquées dans toute l'Ukraine, alors que le pays fait face aux conséquences de nouvelles frappes russes.

"À cause des conséquences des bombardements (...), pour maintenir l'équilibre entre la production et la consommation d'électricité, un système de coupures d'urgence va être mis en place dans toutes les régions d'Ukraine. L'électricité sera fournie prioritairement aux infrastructures essentielles", a annoncé Ukrenergo sur Telegram.

>> Notre papier complet est à retrouver ici.

Poutine signe une nouvelle loi pour interdire les rassemblements dans les lieux publics

Comme le rapporte CNN, le président russe Vladimir Poutine a signé une loi, interdisant les rassemblements et manifestations dans les lieux publics.

Les lieux concernés sont les bâtiments officiels, les universités, écoles, les abords des églises, les aéroports et ports, les gares.

Auparavant, les rassemblements étaient déjà interdits aux abords de la résidence présidentielle, des tribunaux, des tribunaux, des prisons et des services de secours.

La Roumanie exporte du gaz vers la Moldavie pour la première fois

La Roumanie a commencé à livrer du gaz à la Moldavie, petit pays touché par une grave crise énergétique du fait des conséquences de la guerre en Ukraine, selon l'opérateur national roumain Transgaz.

"Le transport de gaz a commencé" samedi, ont déclaré des responsables de la compagnie, cités par l'agence Agerpres.

Pour la première fois, Bucarest fournit du gaz à son voisin moldave à travers le gazoduc reliant la ville de Iasi (est) à Ungheni, de l'autre côté de la frontière.

Espagne: de nouvelles lettres contenant des "yeux d'animaux" adressées à des représentations ukrainiennes

Trois lettres contenant des "yeux d'animaux", adressées à des représentations diplomatiques ukrainiennes en Espagne, ont été interceptées lundi, a-t-on appris auprès d'une source policière, quelques jours après l'explosion d'une lettre piégée dans l'ambassade ukrainienne dans ce pays.

"Les services de sécurité des services postaux ont détecté et intercepté ce matin trois courriers suspects, adressés à l'ambassade d'Ukraine à Madrid et aux consulats du pays à Barcelone et Malaga", a indiqué cette source, qui a précisé que ces enveloppes ne contenaient pas de "substances explosives", mais "des yeux d'animaux".

>> Notre article complet est à lire ici.

Deux bases aériennes russes attaquées aux drones par le régime ukrainien

Deux bases aériennes russes, situées dans le centre du pays, ont été lundi la cible de drones ukrainiens qui ont fait trois morts, a affirmé le ministère russe de la Défense dans un communiqué.

Lundi matin, "le régime de Kiev (...) a tenté d'effectuer des frappes avec des drones de conception soviétique sur la base aérienne de Diaguilevo dans la région de Riazan et celle d'Enguels dans la région de Saratov", indique le communiqué. Trois militaires russes "ont été mortellement blessés" dans ces attaques, selon la même source.

>> Notre papier complet est à retrouver ici.

Paris: la justice estime que le centre d'hébergement pour Ukrainiens n'a pas à accueillir d'autres sans-abri

Le juge des référés du tribunal administratif de Paris a rejeté lundi la demande des associations Médecins du monde et Utopia 56 d'ouvrir aux autres nationalités un centre d'hébergement réservé aux réfugiés ukrainiens, selon une ordonnance consultée par l'AFP.

Le Paris Event Center, situé dans le nord-est de la capitale, compte entre 200 et 250 lits. Il n'accueille en moyenne qu'entre 120 et 130 personnes par nuit, selon les chiffres fournis par la préfecture d'Île-de-France au tribunal.

Lors de l'audience, qui s'est tenue vendredi, Médecins du monde (MdM) et Utopia 56 demandaient au juge des référés d'enjoindre la préfecture d'Ile-de-France à ouvrir à d'autres personnes sans-abri les lits vacants dans ce centre.

Le procureur de la Cour pénale internationale met en garde contre un tribunal spécial

Le projet d'un tribunal spécial pour juger les crimes de la Russie en Ukraine pourrait "vouer à l'échec" l'enquête en cours de la Cour pénale internationale (CPI), a averti lundi le procureur de la juridiction.

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a proposé mercredi la mise en place d'un tribunal spécial soutenu par les Nations unies pour poursuivre en justice les crimes d'agression de la Russie contre l'Ukraine.

Karim Khan, le procureur de la CPI, a en réponse exhorté la communauté internationale à se concentrer sur le soutien - et le financement - de la CPI, qui mène actuellement sa propre enquête sur les crimes de guerre et les crimes contre l'humanité en Ukraine.

"Nous ne pouvons pas être voués à l'échec. Nous avons besoin des outils nécessaires pour faire le travail. Nous n'avons pas ces outils", a déclaré Karim Khan devant les journalistes dans le cadre d'une réunion annuelle des 123 pays membres de la CPI à La Haye.

>> Notre aticle complet est à lire ici.

Missiles russes: un haut responsable de l'ONU en visite à Kiev réfugié dans un abri souterrain

Le Haut-Commissaire de l'ONU aux droits de l'Homme, en visite en Ukraine, s'est réfugié lundi dans un abri souterrain à Kiev en raison de frappes de missiles, a indiqué l'ONU.

C'est la première fois qu'un Haut-Commissaire se rend en Ukraine depuis l'invasion russe, lancée le 24 février.

"J'étais sur le point de rencontrer des défenseurs des droits de l'Homme lors de mon deuxième jour à Kiev, et j'ai dû déplacer cette réunion ici, dans cet abri (...) parce que les sirènes ont retenti", a déclaré Volker Türk, dans une courte vidéo transmise à l'AFP.

"Et pendant que nous avions cette discussion ici dans cet abri, il y a eu une vague d'attaques de missiles contre l'Ukraine, dont certains ont atterri à proximité de Kiev. Vous pouvez imaginer ce que cela signifie pour la population. C'est devenu presque une nouvelle normalité, mais cela a un impact énorme sur les civils, et cela doit cesser", a-t-il ajouté.

La défense antiaérienne ukrainienne a abattu lundi "la plupart des missiles" russes, selon Zelensky

La défense antiaérienne ukrainienne a "abattu la plupart des missiles" tirés par l'armée russe lundi, a assuré le président Volodymyr Zelensky, même si plusieurs impacts ont été enregistrés, provoquant des coupures d'eau et d'électricité.

"La défense antiaérienne a abattu la plupart des missiles. Les ingénieurs en énergie ont déjà commencé à rétablir l'électricité. Notre peuple n'abandonne jamais", a déclaré Volodymyr Zelensky sur Instagram.

Des débris de missiles retrouvés en Moldavie, selon le ministre de l'Intérieur

Alors que de nombreux missiles russes se sont abattus sur le territoire ukrainien ce lundi, des débris ont été retrouvés en Moldavie, à environ trois kilomètres de la frontière ukrainienne, selon le ministre de l'Intérieur moldave.

"Il y a peu de temps, près de la ville de Briceni, dans un verger, un projectile a été découvert. L'objet explosif a été découvert par une patrouille de la police des frontières qui, en raison des bombardements russes d'aujourd'hui, a intensifié son attention" a-t-il écrit sur les réseaux sociaux, cité par CNN.

>> Notre papier complet est à lire ici.

Selon les médias russes, Poutine a roulé sur le pont de Crimée, partiellement détruit en octobre par une explosion

Des médias russes ont publié une vidéo dans laquelle Vladimir Poutine est au volant d'un véhicule. Le président russe roulerait, selon ces mêmes médias, sur le pont de Crimée, qui relie la péninsule au territoire russe.

Ce pont, inauguré par Vladimir Poutine en 2018, avait été partiellement détruit en octobre dernier par l'explosion d'un véhicule piégé, selon le Comité national antiterroriste russe. Elle avait fait trois morts.

Le parquet russe requiert neuf ans de prison contre l'opposant Iachine pour avoir dénoncé l'offensive en Ukraine

Le Parquet russe a requis lundi neuf ans de prison contre l'opposant emprisonné Ilia Iachine, ont indiqué les soutiens de ce critique de longue date du Kremlin jugé actuellement pour avoir dénoncé l'offensive en Ukraine.

"Le procureur a demandé neuf ans de privation de liberté", a indiqué l'équipe d'Ilia Iachine dans un message publié sur les réseaux sociaux.

Le militant, arrêté en juin, est accusé d'avoir "diffusé de fausses informations" sur les actions de l'armée russe en Ukraine avec "incitation à la haine", un crime passible de 10 ans de prison.

Pour Xavier Tytelman, ancien aviateur militaire, la Russie "vise officiellement des installations civiles"

Alors qu'une nouvelle pluie de missiles russes s'abat sur l'Ukraine, Xavier Tytelman, ancien aviateur militaire, a dénoncé la stratégie russe qui se vise à frapper des installations civiles et non plus militaires.

"Ils visent officiellement des installations civiles, ils ont abandonné l'idée de taper sur des installations militaires, comme si le fait qu'il n'y ait plus de chauffage à Kharkiv allait changer quoi que ce soit sur la ligne de front" a-t-il déploré sur BFMTV.

"C'est un Etat terroriste, qui s'en prend aux civils, qui les vise, qui fait des crimes de guerre, [...] ils ne s'arrêteront pas parce qu'ils pensent que leur seul levier est, étant donné que militairement ils n'y arrivent plus, de faire pression sur la population pour la faire changer d'avis, qu'elle accepte de se rendre, mais c'est plutôt le contraire qu'on constate quand les civils sont visés", a-t-il expliqué.

Les sirènes retentissent à Kiev, les habitants se réfugient dans le métro

Alors que de nombreux missiles ont été lancés par la Russie en Ukraine, les sirènes d'alerte ont retenti dans plusieurs villes ukrainiennes.

C'est notamment le cas à Kiev, où de nombreux ukrainiens se sont réfugiés dans les stations de métro, qui servent d'abri anti-bombardement, comme le montrent plusieurs tweets.

Plusieurs villes ukrainiennes sont touchées par des coupures d'eau et d'électricité

Une vague de frappes russes lancées lundi par la Russie sur l'Ukraine a une nouvelle fois provoqué des coupures d'électricité et d'eau dans plusieurs villes du pays, ont annoncé les autorités locales et régionales.

Selon le chef de l'administration militaire de Kryvyï Rig, dans le centre de l'Ukraine, "une partie de la ville est privée d'électricité, plusieurs chaudières et stations de pompage sont déconnectées".

Les opérateurs à Odessa, grand port du Sud, et à Soumy, dans le nord-est, ont rapporté respectivement des coupures d'eau et de courant. Le courant a été également stoppé à Mykolaïv, dans le Sud, selon le maire Oleksandre Sienkevitch.

Une frappe russe au sud de l'Ukraine fait deux morts

Une frappe russe a fait deux morts dans la région de Zaporijia ce lundi, selon les autorités ukrainiennes.

Le gouverneur de la région de Zaporijjia (sud), Oleksandre Staroukh a indiqué sur Telegram qu'au moins "deux personnes ont été tuées et deux blessées" après que des missiles ont frappé des maisons individuelles dans le village de Novossofiïvka.

Une centaine de missiles russes en direction de l'Ukraine

104 missiles russes ont été tirés depuis 13 avions en direction du territoire ukrainien, selon les informations du Guardian.

L'Ukraine dit être visée par une nouvelle salve de missiles

L'Ukraine a indiqué ce lundi être visée par une nouvelle salve de missiles russes, selon Reuters.

Les sirènes d'alerte ont retenti en de nombreux endroits du pays, notamment dans la capitale Kyiv, pour inciter la population à se rendre dans des abris. "Des missiles ont déjà été tirés", a assuré Iouri Ihnat, porte-parole de l'armée de l'air ukrainienne.

Des responsables ukrainiens cités par les médias ont fait état d'explosions dans le ciel, signalant l'entrée en action de la défense anti-aérienne ukrainienne.

Bonjour à tous

Bienvenue dans ce direct consacré à la guerre en Ukraine celndi 5 décembre 2022.

BFMTV