BFMTV

Fukushima : la compagnie Tepco admet avoir minimisé le risque de tsunami

BFMTV

La compagnie d'électricité japonaise Tepco, qui opère la centrale nucléaire de Fukushima, a admis pour la première fois vendredi qu'elle avait minimisé le risque de tsunami par peur d'une fermeture pour améliorer la sécurité.

"Il existait une peur latente d'une fermeture jusqu'à ce que des mesures draconiennes de sécurité soient mises en place", indique Tokyo Electric Power (Tepco) dans un rapport intitulé "Politique fondamentale pour la réforme du dispositif nucléaire de Tepco".

Ce rapport, en forme de confession, indique qu'avant même que le tsunami géant de mars 2011 ne submerge la centrale, la compagnie était au courant que les systèmes de défense et de protection étaient insuffisants, mais qu'elle n'avait toutefois pas agi.

dossier :

Fukushima

BFMTV avec AFP