BFMTV

Indonésie: un homme meurt écrasé par le cercueil de sa mère lors de la cérémonie funéraire

Le cercueil en train d'être hissé lors de la cérémonie funéraire, quelques secondes avant que l'échelle ne se rompe, le 15 juin dernier.

Le cercueil en train d'être hissé lors de la cérémonie funéraire, quelques secondes avant que l'échelle ne se rompe, le 15 juin dernier. - Capture d'écran Youtube

Un Indonésien de 48 ans est mort ce vendredi écrasé par le cercueil de sa mère après qu'une échelle se soit brisée lors de la cérémonie funéraire.

Un homme a été tué par le cercueil de sa mère lorsque celui-ci a chuté d'une tour funéraire lors de ses obsèques dans l'île des Célèbes en Indonésie, a annoncé la police ce dimanche.

L'accident s'est produit ce vendredi dans la vallée de Parinding, dans le sud-ouest de l'île. Samen Kondorura, 40 ans, est mort au moment où les porteurs étaient en train de hisser le cercueil sur une échelle de bambou pour le placer sur la tour funéraire.

Google Maps
Google Maps © -

L'échelle a glissé et le cercueil est alors tombé. Les tours funéraires appelées lakkian sont richement sculptées. Le défunt est placé en leur sommet avant un cérémonie funéraire traditionnelle très élaborée.

"Tandis que le cercueil de la mère était hissé sur le lakkian, l'échelle a bougé tout d'un coup, le cercueil est tombé et a touché la victime", selon le commissaire Julianto Sirait.

La victime est décédée à l'hôpital

Sur une vidéo du drame, devenue virale sur internet, on voit l'échelle glisser au moment où les porteurs arrivent au sommet la tour. Les hommes chutent de plusieurs mètres en contrebas, où la victime est écrasée par le cercueil.

D'après le commissaire Sirait, l'échelle n'était pas suffisamment solide. La famille refuse toutefois de porter plainte.

Samen Kondorura repose désormais au côté de sa mère Berta, a-t-il ajouté. Lorsqu'un membre de l'ethnie tojaran décède, les funérailles peuvent durer plusieurs jours, avec de la danse, de la musique et le sacrifice d'un buffle.

J.B avec AFP