BFMTV

Inde: la Cour suprême dépénalise l'homosexualité, une décision historique

Gay pride à New Delhi, en novembre 2016.

Gay pride à New Delhi, en novembre 2016. - Chandan Khanna - AFP

L'article condamnant l'homosexualité a été déclaré "illégal" par la Cour suprême.

L'homosexualité n'est plus un crime en Inde: la Cour suprême a décidé de la dépénaliser. Une décision historique, qui met fin à une interdiction remontant au XIXe siècle.

La plus haute instance judiciaire de ce pays d'Asie du Sud de 1,25 milliard d'habitants a jugé illégal un vieil article du code pénal condamnant les relations sexuelles entre personnes de même sexe. "La loi était devenue une arme de harcèlement contre la communauté LGBT", a déclaré le président de la Cour suprême Dipak Misra.

Pleurs de joie

Selon le code pénal indien datant de l'ère coloniale britannique, l'homosexualité était sur le papier passible de prison à vie. Dans les faits toutefois, les poursuites judiciaires pour relation sexuelle entre personnes de même sexe étaient rarissimes.

Des images diffusées à la télévision indienne ont montré des militants de la cause homosexuelle pleurant des larmes de joie et tombant dans les bras les uns des autres durant la lecture du jugement.

L'Inde devient ainsi le 124e État du monde où les relations homosexuelles ne sont pas ou plus criminalisées, selon des chiffres de l'Association internationale des personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, trans et intersexes.

A. K. avec AFP