BFMTV

Inde : deux hommes condamnés à mort pour les attentats de Bombay en 1993

Image d'illustration

Image d'illustration - AFP

Un tribunal indien a condamné à mort jeudi deux hommes pour leur implication dans les attentats de Bombay en 1993, les plus meurtriers de l'histoire du pays, qui avaient fait plus de 250 morts.

Firoz Abdul Rashid Khan et Tahir Merchant ont été reconnus coupables d'association de malfaiteurs. 

La justice indienne avait déjà condamné à la prison en juillet six hommes liés aux attentats de Bombay. L'un d'eux, Mustafa Dossa, est mort d'une crise cardiaque peu après avoir été condamné.

L'attentat avait fait 257 morts

En mars 1993, une série d'explosions de bombes en moins de deux heures avait secoué la capitale économique de l'Inde, dans un contexte d'émeutes interconfessionnelles opposant hindous et musulmans. Les attaques avaient fait 257 morts.

En 2015, l'Inde a exécuté par pendaison Yakub Memon, l'un des principaux accusés et cerveaux de cette attaque, seule peine capitale appliquée jusqu'à présent dans cet énorme dossier.

S.Z avec AFP