BFMTV

Coronavirus: la Chine et la Corée du Sud enregistrent une baisse des contaminations

Ressortissants chinois portant des masques

Ressortissants chinois portant des masques - Philip FONG / AFP

La Chine et la Corée du Sud ont enregistré, ce lundi, une baisse des contaminations au coronavirus, ont annoncé les autorités sanitaires des deux pays.

La Chine et la Corée du Sud, qui font partie des trois pays les plus touchés dans le monde par l'épidémie de Covid-19 avec l'Italie, ont enregistré, ce lundi, une baisse des contaminations au coronavirus. Les autorités sanitaires des deux pays ont respectivement comptabilisé 40 et 248 nouveaux cas.

>> Coronavirus: suivez les dernières informations sur la situation en France et dans le monde dans notre direct

En Corée du Sud, cela porte le total des personnes contaminées dans le pays à 7382. C'est le quatrième jour consécutif que le nombre de nouvelles infections recule, et c'est le plus faible chiffre quotidien depuis fin février. Le nombre de décès dus au nouveau coronavirus dans le pays s'établit quant à lui à 51, ont précisé les Centres coréens pour le contrôle et la prévention des maladies (KCDC).

En Chine, les 40 nouveau cas ont été, pour la plupart, répertoriés dans le Hubei, province du centre du pays et épicentre de l'épidémie. Il s'agit du chiffre le plus bas depuis le début du comptage de données en janvier. En tout, plus de 80.700 personnes ont été contaminées en Chine continentale. Le pays a comptabilisé 22 nouveaux décès, dont 21 dans le Hubei, portant le bilan des morts dans le pays à 3119.

Des centaines d'églises et lieux de culte fermés

Une majeure partie des cas sud-coréens ont été répertoriés dans la ville de Daegu (sud) et dans la province voisine de Gyeongsang du Nord. En cause, la propagation très importante de la maladie au sein de l'Eglise Shincheonji de Jésus, une organisation religieuse qualifiée de secte par certains, à partir d'une adepte de 61 ans. Cette dernière avait assisté à plusieurs cérémonies religieuses en février à Daegu.

Des centaines d'églises et lieux de culte sont demeurés fermés dimanche en Corée du Sud pour empêcher la propagation du coronavirus. Les vacances scolaires ont été prolongées, tandis que des dizaines d'évènements (concerts de musique K-pop, matches...) ont été annulés ou reportés.

Si la Corée du Sud reste le deuxième pays le plus touché par la maladie après la Chine, où le nouveau coronavirus est apparu en décembre, l'épidémie s'accélère désormais ailleurs dans le monde, en particulier en Europe.

C.Bo. avec AFP