BFMTV

Naufrage du ferry en Corée: plus de 100 morts, encore 200 corps à récupérer

Un corps extrait du ferry naufragé en Corée du Sud, dimanche 20 avril 2014.

Un corps extrait du ferry naufragé en Corée du Sud, dimanche 20 avril 2014. - -

Le naufrage d'un ferry au large de la Corée a dépassé les cent morts mardi, un bilan qui devrait tripler alors que les plongeurs s'activent à retrouver 200 disparus, en majorité des lycéens, probablement noyés à l'intérieur du bâtiment.

Une mer calme et de meilleures conditions météo permettent d'accélérer les recherches au fond du ferry qui s'est abîmé en mer en Corée du Sud. Mardi, le bilan a dépassé les cents morts, un bilan qui devrait tripler alors que les plongeurs s'activent pour retrouver 200 disparus, en majorité des lycéens, probablement prisonniers à l'intérieur du bâtiment.

Les plongeurs progressent à l'aveugle dans le labyrinthe des couloirs et des cabines du ferry totalement immergé. "Ca reste très difficile pour les plongeurs qui cherchent des corps à tâtons dans une eau boueuse", a déclaré un porte-parole des garde-côtes.

Selon le bilan communiqué par les autorités, 104 personnes sont confirmées mortes et 198 toujours portées disparues. Le bateau transportait 476 personnes, lorsqu'il a chaviré et sombré le 16 avril au matin, au large de la côte méridionale de la Corée du Sud. Il comptait notamment 352 lycéens à bord en voyage scolaire. Le proviseur adjoint, qui faisait partie des rescapés, s'est suicidé vendredi.

Maintenant, l'espoir de retrouver des survivants s'est quasiment éteint et les familles pressent les plongeurs de dégager au plus vite les corps, avant qu'ils ne soient trop abîmés.

"Je veux juste revoir mon fils", murmure le père d'un lycéen. "Je veux pouvoir le tenir dans mes bras et lui dire au revoir. Je ne supporte pas l'idée qu'il soit dans cet endroit froid et sombre".

De son côté, le capitaine du navire, qui avait fuit le naufrage en laissant derrière lui des centaines de passagers à bord, a été arrêté.

S. C. avec AFP