BFMTV

Corée du Sud

“On commence à avoir quelques positions aux quatre coins du monde notamment en Corée du Sud”

Une quarantaine pour retrouver la scène - 29/03

Une quarantaine pour retrouver la scène - 29/03

Pour pouvoir se produire à nouveau devant un public en Corée du Sud, Camille Thomas s'est isolée pendant quatorze jours dans une chambre d'hôtel sans contact. Elle a pu jouer à l'occasion du plus grand festival de musique du pays. - Culture & Vous, du lundi 29 mars 2021, présenté par Candice Mahout, sur BFMTV. Candice Mahout propose dans sa chronique quotidienne tout ce qui fait l'actualité du moment en cinéma, musique, théâtre, expositions et littérature. BFMTV, 1ère chaine d’information en continu de France, vous propose toute l’info en temps réel avec 18h d’antenne live par jour et des directs partout à travers le monde où l'actualité le nécessite. BFMTV, c'est aussi les débats et les grands reportages d'actualité. Retrouvez BFMTV sur le canal 15 de la TNT et sur BFMTV.com.

Les images du puissant typhon Haishen au Japon et en Corée du Sud

Les images du puissant typhon Haishen au Japon et en Corée du Sud

Ce lundi, le typhon Haishen a balayé la Corée du Sud, après un passage par le Japon, où une personne est morte. Dans le pays, environ 320.000 foyers sont privés d’électricité. Des toitures ont été arrachées par les vents. Des rafales à 212 km/h ont été enregistrées. Haishen, qui a suivi de quelques jours le puissant typhon Maysak, a d'abord balayé samedi Okinawa au Japon, avant de poursuivre sa progression vers le Nord.

La Corée du Sud teste des abribus anti-coronavirus

La Corée du Sud teste des abribus anti-coronavirus

Cet abribus high-tech a un objectif: lutter contre le coronavirus. Pour y entrer, une prise de température est nécessaire. La porte s'ouvre si leur température est inférieure à 37.5°C. À l'intérieur, un système de climatisation permet d'éliminer le virus. L'abribus est aussi doté d'un distributeur de gel hydroalcoolique. Les usagers doivent porter un masque et respecter une distanciation d'1 mètre. Un abribus de ce type coûte 100 millions de wons, soit 71.000 euros. Pour l'instant, Séoul n'en dénombre que dix.